• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

Une entreprise de transports sanitaires innove en pratiquant le co-voiturage des patients

Une entreprise de transports sanitaires innove en pratiquant le co-voiturage des patients
Certifiée ISO 14001, 9001 et OHSAS 18000, L’Avenir Lochères Ambulances (A2L), une entreprise de transports sanitaires du groupe DTSU, innove en pratiquant le co-voiturage des patients. Le principal avantage : des économies non négligeables pour la sécurité sociale : 23% d’abattement pour 2 personnes transportées dans le même véhicule sanitaire et 35% pour 3 personnes. Le groupe DTSU a ainsi réalisé en 2015 une économie de plus de 100 000 € pour la Sécurité Sociale.

l’Hôpital Privé Nord Parisien, depuis 2013 ceux sont les patients de dialyse qui peuvent bénéficier de ce service d’ambulances « responsables »Cette année, l’établissement enregistre un taux de 29,12% de co-voiturage. L’avantage pour l’établissement : participer à une démarche « responsable » et créer du lien entre des patients fragilisés et pour certains isolés.

LES POINTS FORTS SELON :
Fabrice Guichet, expert Bilan Carbone – Directeur PRIMUM NON NOCERE

 » Le co-voiturage des patients, aujourd’hui ça marche. Nous avons d’autres retours d’expériences, comme La Polyclinique du Parc Rambot à Aix-en-Provence, qui propose le transport sanitaire partagé aux patients de chimiothérapie. Si l’on parle souvent des économies engendrées, on parle un peu moins de la réduction des impacts environnementaux liée à ce mode de transport, et pourtant…. A2L DTSU a fortement réduit sa production de gaz à effet de serre : 20% de tonnes de rejet de COen moins en 2014 grâce aux distances parcourues en moins et à l’acquisition de 3 véhicules électriques. A noter également le très gros travail mené par cette entreprise sur la prévention d’exposition de leurs ambulanciers, notamment les femmes enceintes : les produits nettoyants contenant des perturbateurs endocriniens ne doivent pas être utilisés, les solutions désinfectantes sont sans alcool et les solutions hydroalcooliques sont utilisées à l’extérieur du véhicule. Des mesures de la qualité de l’air, à l’intérieur des ambulances, ont même été réalisées. C’est une vraie valeur ajoutée ! »

  • Voir les commentaires

Ads

Vous pourriez aimer aussi

Ruches en EHPAD, un projet social et sociétal

Ruches en EHPAD, un projet social et sociétal

Deux ruches ont été installées le mercredi 26 Octobre sur la terrasse de la Résidence Fontaine, ...

Le vélo c’est bon pour le cœur…et pour le porte-monnaie.

Le ministère de l’Ecologie a décidé de porter à 25 centimes du km, l’indemnité ...

Les biocarburants sous surveillance

Ceux qui apparaissaient sinon comme une panacée universelle mais comme une heureuse alternative « verte » ...