Quand le « virtuel » investit le monde de la santé : Amazon invente la clinique virtuelle à Seattle.

    Quand le « virtuel » investit le monde de la santé : Amazon invente la clinique virtuelle à Seattle.

    Hits: 247

    Voici venu le temps où lorsque nous serons malades nous pourrons bénéficier de « consultations médicales en visioconférence, programmer une visite de suivi médical à notre domicile ou notre bureau, nous faire délivrer  des ordonnances et réserver des médicaments auprès d’une pharmacie ».

    C’est la dernière trouvaille du géant Amazon pour les employés de son siège social à Seattle : une clinique médicale virtuelle ! A quoi on a ajouté une pharmacie en ligne baptisée PillPack chargée de délivrer les médicaments en express.

    Où intervient dans ce système la relation médecin-malade qui est à la base d’une action thérapeutique véritable dans un monde vraiment humain ?

     Un avantage social

    C’est ainsi qu’est considéré ce nouveau service qui se développe depuis deux ans et disponible via le portail des avantages sociaux des salariés. « Il est accessible aux employés d’Amazon inscrits au régime d’assurance maladie proposée par l’entreprise et habitant dans la zone géographique couverte par Amazon Care ainsi qu’à leur famille ».
    On peut le contacter du lundi au vendredi de 8h à 21h et entre 8h et 18h le samedi et le dimanche.

    Voici comment le porte parole de l’entreprise vante cette E-clinique :

    « Amazon Care élimine les déplacements et les temps d’attente, en connectant les employés et les membres de leur famille à un médecin ou à une infirmière via un chat en direct ou une vidéo, avec la possibilité d’un suivi en personne effectué par une infirmière habilitée sur un champ de compétences allant de la vaccination à la détection instantanée d’une angine ».

    Nous voilà pleinement rassurés.

    Comment ça marche ?

    A l’été 2018 Amazon a embauché un médecin ancien directeur d’un réseau de cliniques de santé. Puis a envisagé de créer d’autres postes pour élargir l’équipe :

    • des chefs de produits
    • des concepteurs.

    Nous nous demandons quel sera le rôle de « chefs de produits » ou de « concepteurs », termes propres au marketing commercial qui ne semblent pas avoir grand-chose à voir avec la santé ?

     Et les médecins et les infirmières ?

    Rassurez-vous, Amazon y pense aussi. Administrativement ils seront recrutés et employés par une filiale distincte nommée Oasis Medical. Cela afin de mettre les données de santé des  employés d’Amazon et de leur famille, à l’abri de la curiosité de leur employeur. On en accepte l’augure.

    Au-delà d’Amazon.

    Bien entendu une entreprise américaine, mégalomaniaque par définition, ne saurait se satisfaire des limites qui lui sont propres et on songe déjà à étendre les services d’Amazon Care primitivement réservés aux employés de l’entreprise, à d’autres entreprises et même aux utilisateurs d’Amazon.

    Si bien qu’Amazon Care deviendrait  le laboratoire-pilote à partir duquel l’entreprise pourrait tester différents services, les perfectionner puis les lancer sur le marché. D’autant qu’Amazon jouit d’une grande notoriété et « dispose d’un site internet accessible à tous fournissant un aperçu des services proposés et de l’application ».

    A noter qu’Apple a suivi l’exemple et dispose d’un réseau de cliniques pour les besoins de ses employés californiens.

    Les Gafa, le fric et la santé.

    Pourquoi donc ces Gafa qui dominent l’E-commerce international s’intéressent-ils au secteur de la santé (de l’E-santé, comme ils disent) ?  Par souci humanitaire ou sanitaire ? Que non pas : la santé est pour eux une source de diversification des plus lucratives. Le marché mondial de ce type d’activités devrait dépasser 504,4 milliards de dollars d’ici 2025, selon le cabinet d’étude Global Market Insights.

    Alors on fait feu de tout bois.

    Amazon ne s’est pas contenté d’inventer Health Navigator, Amazon Care et PillPack, mais a aussi lancé l’année dernière son service Amazon Comprehend Medical, et a conçu un bracelet intelligent. Il faut bien qu’il y ait encore quelque chose d’intelligent dans ce monde dominé par le fric et la technique.

    C’est une course à la montre entre les mammouths du Gafa dont aucun ne veut se laisser distancer par les autres.

    Chez Apple, l’Apple Watch concentre les innovations de la marque en matière de santé connectée. De plus, Apple a lancé en mars 2018 son propre API « Cloud Healthcare » et racheté cette année la startup américaine Tueo Health, qui a développé une application permettant de surveiller l’apparition de symptômes liés à l’asthme. Super !

    Google, quant à lui, à travers la filiale Verily a signé un partenariat avec quatre grands laboratoires pharmaceutiques : le Français Sanofi, le Suisse Novartis, l’Américain Pfizer et la Japonais Otsuka pour investir le marché des essais cliniques. Les quatre cavaliers de l’Apocalypse ?

    Et c’est bon pour nous, tout ça ? Cette absorption des activités de santé par la pieuvre ploutocratique et mondialiste ?

    Nous en doutons.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    Liens :

    https://www.frenchweb.fr/wp-admin/post.php?post=393179&action=edit https://www.frenchweb.fr/amazon-soffre-la-pharmacie-en-ligne-pillpack/329541https://www.frenchweb.fr/decode-ce-que-revelent-les-acquisitions-damazon-sur-sa-strategie/384678

    https://www.frenchweb.fr/decode-ce-que-revelent-les-acquisitions-damazon-sur-sa-strategie/384678

     

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Le nouveau Guide de l’achat public innovant, est paru.

    Le nouveau Guide de l’achat public innovant, est paru.

    Hits: 45Le Secrétariat d’État auprès du Ministère  de l’Économie et des Finances, a présenté, ...

    Un coup de jeune dans la lutte contre l’obsolescence programmée…et abusive.

    Hits: 4 C’est d’abord la Commission européenne qui s’attaque aux pratiques commerciales inadmissibles des ...

    L’OCDE appelle à une réforme écologique de l’économie

    Hits: 5L’OCDE n’y va pas par quatre chemins : elle sonne les cloches de ...