Conférence avec André Cicolella

    MERCREDI 02 NOVEMBRE À 18h
    à l’ESPACE PRIMUM, 5 bis rue Franklin 34500 Béziers
    RETRANSMIS EN DIRECT sur :
    https://www.facebook.com/groups/politiquedesante/

    Le dernier livre d’André Cicolella Cancer du sein : en finir avec l’épidémie, sorti le 03 octobre

    Pourquoi le nombre de cancers du sein dans le  monde a-t-il doublé entre 1990 et 2013 ? Pourquoi la Belgique connaît-elle 22 fois plus de cas que le Bhoutan ? Pourquoi note-t-on des écarts importants entre pays de même niveau de développement, voire entre régions françaises ? Pourquoi les jeunes femmes sont-elles de plus en touchées ?

    Des facteurs tels que le vieillissement de la population ou les progrès du dépistage n’expliquent que très partiellement l’épidémie qui touche toute la planète. Si les cancers du sein se multiplient, c’est que les facteurs de risque présents dans notre environnement quotidien se sont multipliés. S’appuyant sur les enquêtes scientifiques les plus récentes, André Cicolella passe au crible tous ces facteurs environnementaux, du DDT des années 1950 au bisphénol A aujourd’hui en passant par l’alimentation, la sédentarité ou les conditions de travail. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de faire reculer l’épidémie, à condition de bien identifier ses causes et de mener les politiques publiques adéquates.

    Conférence sur les perturbateurs endocriniens

    Selon la Société Internationale d’Endocrinologie, les perturbateurs endocriniens sont une explication majeure de l’explosion des maladies chroniques dans le monde : obésité et diabète, reproduction chez la femme et l’homme, cancers hormono-dépendants chez la femme, cancer de la prostate, effets thyroïdiens,  neurodéveloppementaux et neuroendocriniens.

    La Fédération Internationale des Gynécologues et Obstétriciens (FIGO) a appelé  les professionnels de santé à agir « pour réduire l’impact des produits chimiques toxiques sur la santé des patients et des populations au vu de l’accumulation de preuves des impacts sur la santé des produits chimiques toxiques, y compris d’effets transgénérationnels ».


    andre-cicolellaAndré Cicolella est chimiste toxicologue, ancien conseiller scientifique à l’Ineris et enseignant en santé environnementale à Sciences Po Paris. Il préside l’association Réseau Environnement Santé (RES), à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons et du perchloroéthylène pour le nettoyage à sec.


    S’INSCRIRE À LA CONFÉRENCE
    • Voir les commentaires

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

    message *

    • nom *

    • mail *

    • site *

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Zéro phyto 100% bio, un documentaire de Guillaume Bodin

    MERCREDI 22 MARS, à 18h au Cinéma « Grand Action » à Paris. Avant-première suivie d’un ...

    LA MATINALE « Qualité de l’air intérieur »

    « Qualité de l’air : un enjeu de santé publique », fut le thème de la ...

    LA MATINALE « ondes électromagnétiques »

    Primum Non Nocere a reçu une trentaine d’entreprises du « GDE Béziers Ouest Hérault » le ...