B2ST® : améliorer la qualité de vie au travail

    B2ST® : améliorer la qualité de vie au travail

    En quoi cela consiste ?

    Promouvoir la qualité de vie au travail traduit un engagement collectif qui implique les dirigeants, les salariés et les partenaires sociaux. Le bien-être (physique, social et mental) au travail est considéré comme un des facteurs déterminants de la santé des organisations. La qualité de vie au travail s’articule autour du contenu du travail, des relations sociales et de travail, de l’environnement physique, de l’organisation, du développement professionnel, de la conciliation vie privée et vie professionnelle et de la lutte contre les discriminations.

    Quelle réponse ?

    Le diagnostic B2ST est réalisé à l’aide d’un questionnaire en ligne composé de 36 questions (jusqu’à 50 en option) à destination de vos collaborateurs. Chaque salarié répond aux questions portant sur 9 thématiques. Nous garantissons l’anonymat des données saisies. Grâce à la facilité d’utilisation de notre outil, le temps de saisie nécessaire est en moyenne de 7 minutes. Le score obtenu vous permet de mesurer la qualité de vie au travail perçue par vos salariés. Ainsi, nous pourrons vous accompagner à l’identification des axes de travail prioritaires à travers un rapport personnalisé par nos experts. Il comporte également une vingtaine de questions pour réaliser l’autodiagnostic de votre organisation. Ces questions vous aideront à identifier les points forts et les axes de progrès de votre fonctionnement. Le plan d’actions ainsi constitué, votre structure pourra s’emparer des enjeux de la qualité de vie au travail et en faire un levier de performance de votre organisation.

    Et après le diagnostic ?

    Notre accompagnement est défini à partir de l’enquête B2ST® et d’après les observations de terrain de nos consultants. Le plan d’actions s’adapte à l’entreprise et privilégie certains axes indispensables pour créer une synergie entre performance et qualité de vie au travail. Cet accompagnement est basé sur le traitement des thématiques définies par l’ANI (Accord National Interprofessionnel) de juin 2013. Notre mission peut, par exemple, consister à faire l’analyse des indicateurs de fonctionnement, identifier les situations à risques ( Troubles Musculo-Squelettiques, Risques Psycho-Sociaux, … ) ou encore mettre en place une démarche de bien-être et de promotion de la santé.

    Quel est l’impact environnemental de l’outil ?

    Dans le cadre de l’action GreenConcept pilotée par la CCI Occitanie et financée par l’ADEME et la région Occitanie, une analyse du cycle de vie simplifiée de l’observatoire B2ST a été réalisée. Trois leviers significatifs de réduction des impacts environnementaux ont été identifiés et ont permis de réduire jusqu’à 57% les impacts observés. L’outil produit 0,07 kg CO2 eq par utilisateur sur 1 an.

    Pour consulter la plaquette commerciale.

    Thomas Bourgeois- Chargé de communication Primum Non Nocere®

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    La médiation animale, une aide précieuse dans le monde de la santé

    Nous vous présentons aujourd’hui, à travers quatre liens, quatre expériences consacrées à la médiation ...

    La "villa santé" du CHU de Poitiers, un exemple à suivre

    La « villa santé » du CHU de Poitiers, un exemple à suivre

    La « villa santé » du CHU de Poitiers. Un exemple à suivre. De quoi s’agit-il ? ...