Si tu ne peux aller vers la clinique…

    Si tu ne peux aller vers la clinique…

    Hits: 152

    On connaît la suite : « la clinique viendra vers toi » !

    Comme en Inde où dans district reculé de ce très grand pays, un projet de clinique mobile a été mis en place par la FORAD Foundation for Rural Discovery and Developpement soutenue par la fondation d’entreprise Michelin.

    Le projet est parti du constat que la région considérée constituait un vrai désert médical. Les soins indispensables étaient assurés par deux seuls centres qui devaient prendre en charge une population de 30 000 habitants, souvent très dispersés, ce qui ne facilitait pas les choses.

    Si bien que la FORAD et la fondation Michelin ont  décidé de doter la population d’une clinique mobile « qui a pour objectif d’établir des diagnostics de bases et d’assurer le traitement de patient atteint de maladies aiguës et chroniques ».

    • Des antécédents.

    L’accès aux soins et l’accessibilité par les malades aux structures où ils sont dispensés, mais aussi la non-prise en compte des éléments nocifs pour la santé relatifs à l’environnement, à l’alimentation et au mode de vie, étaient déjà connus hors du cas indien. En fait ils ont été mis en évidence dès  la Seconde Guerre mondiale, mais c’est l’urgence d’hôpitaux chirurgicaux mobiles (MASH) qui a pris le dessus dans la mesure où  répondant mieux aux nécessité du conflit ils pouvaient intervenir directement sur les champs de bataille puis envoyer les soldats dans des hôpitaux mieux équipés à l’arrière.

    Revenant sur cette conception liée à l’urgence de la situation, on veut adopter aujourd’hui une politique de couverture des territoires la plus vaste possible. Si bien que cette unité de « clinique mobile » composée d’un chauffeur, une infirmière, un coordinateur santé, sept agents de santé communautaire, d’un physiothérapeute et d’un médecin, doit régulièrement visiter 31 campements.

    Côté équipements modernes l’unité dispose  d’un otoscope, d’un ophtalmoscope, de tests de grossesse. Ce qui lui permet de dépister un champ assez vaste de maladies telles que l’hypertension, le diabète, sans oublier la malnutrition, l’asthme et l’anémie.

    • Quelques chiffres.

    Environ 7 870 consultations pour la seule année 2018 !

    • Prévention.

    Elle n’est pas négligée puisque le dispositif mis en place organise des événements pour sensibiliser et éduquer les populations à la santé.

    C’est ce qui s’est produit par exemple à l’automne 2018, où la population des villages – au total 352 personnes – a pu participer à des séances de questions-réponses informelles sur le diabète, l’hypertension et leurs complications possibles. Dépistage complété par la dispense de conseils adaptés sur les régimes alimentaires appropriés, l’importance de l’exercice physique et des médicaments.

    Un exemple à suivre pour certains de nos « pays » qui ressembleront bientôt à l’Inde en matière de « désert médical » ?

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

     

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Pollution de l'air et tabac

    Pollution de l’air et tabac

    Hits: 7La pollution de l’air est plus dangereuse que le tabac. C’est ce qui ...

    Premier labellisé et lancement du site web labelthqse.fr !

    Premier labellisé et lancement du site web labelthqse.fr !

    Hits: 188Communiqué de Presse Des établissements de tous horizons s’engagent dans le label de ...

    Le microbiote : L'élément important de notre santé !

    Le microbiote : L’élément important de notre santé !

    Hits: 36Après le film relatant le pouvoir de la thérapie du jeûn, Sylvie Gilman ...