« Qui de l’œuf ou de la poule…finira cuit à l’étouffée ? »

    Quand le développement durable s’invite dans les plus hautes sphères publiques, se transforme en engagements intenables pour les organisations de santé par manque de budget et de formation adéquates, qui, de fait, ne peuvent répondre aux exigences, la pression monte et des solutions non pertinentes et factices émergent et s’organisent pour faire bonne « Green » figure. L’agence Primum Non Nocere, filiale du C2DS, propose des actions de RSE déjà éprouvées, agissant sur les deux terrains précités de façon efficiente. Un exemple : faire entrer les thématiques de santé environnementale dans toutes les formations initiales des professionnels de la santé. Simple non ? Et pourtant…

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Pour que Pampers supprime définitivement l’HAP, cancérigène avéré, de ses couches !

    SIGNEZ LA PÉTITION Bonjour à toi citoyen(ne) éclairé(e) qui souhaite agir pour un monde ...

    Lettre ouverte adressée au Premier Ministre dans le cadre de la « Stratégie Nationale de Santé »

     Paris, le 6 février 2013. Une politique de santé « durable » Des propositions « politiques » pour bâtir ...