Défenses immunitaires et E319

    Défenses immunitaires et E319

    Nos défenses immunitaires affaiblies par l’additif alimentaire E319 ?

    Qu’est-ce-que cet additif E319 ?

    Sous ce code parfaitement opaque inscrit sur vos étiquettes se cache le butylhydroquinone tertiaire (BHQT). Soit un supposé antioxydant très utilisé dans la fabrication des produits alimentaires. Et, comme un bienfait ne vient jamais seul, il jouerait, à temps perdu, un rôle non négligeable dans la propagation de la grippe du fait qu’une étude américaine le soupçonne d’affaiblir notre système immunitaire.

    Où le débusque-t-on ?

    Dans les chewing-gums, la viande surgelée, les frites des fast-foods ou les céréales du petit-déjeuner. Pas moins !

    Signalons que ce E319 était déjà condamné pour son potentiel mutagène, génotoxique, voire cancérigène sur les animaux et pour les réponses allergènes qu’il provoque chez certaines personnes. On dirait bien que l’industrie alimentaire s’inspire efficacement de la justice dite « libérale » qui permet une si heureuse reconversion des voyous déjà condamnés mais rapidement libérés, dans de nouvelles pratiques tout aussi criminelles que les anciennes.

    De telles pratiques expliquent sans doute que l’OMS considère qu’un décès sur cinq dans le monde est dû à une mauvaise alimentation (entendez par là : une alimentation industrielle).

    Une dangerosité sournoise.

    Cerise sur le gâteau : le E319 que nous considérons aujourd’hui pour ses « vertus » supposées antioxydantes serait encore plus dangereux que ses petits copains dénoncés dans l’alinéa précédent ! C’est en tous cas la certitude acquise par les chercheurs de l’université d’État du Michigan (États-Unis) présentée le 7 avril au congrès annuel de la biologie expérimentale à Orlando. En effet un affaiblissement de nos défenses immunitaires face aux véritables pandémies de grippe qui secouent la population mondiale à intervalles réguliers n’a rien de très réjouissant

    Comment agit le E319 ?

    Tout bêtement en affaiblissant nos cellules immunitaires.

    On l’a prouvé en ingérant à des souris une même proportion de BHQT que celle absorbée en moyenne par un être humain.

    On a ensuite observé le fonctionnement des cellules T de ces souris. C’est à dire celles qui participent à la défense de l’organisme. Les scientifiques se sont plus particulièrement  penchés sur le fonctionnement des cellules CD4 T – coordonnatrices du système immunitaire –  et CD8 T – destructrices des cellules « ennemies ».

    Laissons parler les responsables de l’étude : « Globalement, nous avons observé un nombre réduit de cellules T CD8 dans les poumons et une réduction du nombre de CD4 et CD8 capables d’identifier le virus de la grippe chez les souris exposées au BHQT [….] ces souris présentaient aussi une inflammation généralisée et une production de mucus dans les poumons. » Explicite non ?

    Il est aussi apparu  que le E319  avait ralenti l’activation initiale des cellules immunitaires, réduisant leurs capacités à combattre plus précocement une infection et laissant le champ libre à la propagation du virus de la grippe dans le peuple des souris.

    On songe à la fin du film de Polanski « Le bal des vampires » où le vieux professeur chargé d’éradiquer les dits vampires va, au contraire, contribuer à répandre le mal qu’il était venu combattre.

    Sauf que dans son cas c’est par sottise et non par mauvaise foi. Nous ne pensons pas qu’il en soit de même du côté de l’industrie alimentaire dont pas une semaine ne s’écoule sans qu’elle soit sur la sellette pour son mépris de la santé publique.

     

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

     

    LIEN : https://www.google.com/url?rct=j&sa=t&url=https://www.consoglobe.com/e319-additif-alimentaire-defenses-immunitaires-grippe-cg&ct=ga&cd=CAEYASoTNDEzODgyMjM3NzI2NTU1MjAyMDIZYmY3ZDI2ZmI5NmQ2MjhjMjpmcjpmcjpGUg&usg=AFQjCNF90xBekbhS3kAlDS1gfSzV0H1l7g

     

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Les jardins maraîchers fleurissent dans les centres hospitaliers

    Les jardins maraîchers fleurissent dans les centres hospitaliers

    Un jardin maraîcher vient de naître à l’ombre des quatre tours du Centre Hospitalier de ...

    Le glutamate ses dangers et ses artifices.

    Le glutamate ses dangers et ses artifices.

    L’industrie agro-alimentaire a érigé le glutamate (E621) au rang de panacée universelle pour donner ...

    Gaspillage alimentaire et emballage plastique

    Gaspillage alimentaire et emballage plastique

    Le gaspillage alimentaire et emballages plastique : l’alliance des « gaspilleurs » et des « prédateurs » ! Le collectif ...