Portrait de M. Bruno Pourre responsable de de la société d’ambulance DTSU

    Portrait de M. Bruno Pourre responsable de de la société d'ambulance DTSU

    Hits: 293

    Le responsable de la société d’ambulance DTSU  Bruno Pourre a réussi à mettre en place le transport simultané. Qu’est-ce-que le transport simultané ?

    A l’ère du co-voiturage, les ambulances se mettent à l’heure des nouvelles pratiques éco-responsables.  Le transport simultané consiste à prendre plusieurs patients dans un même véhicule, pour un même circuit.

    Ce pari à la fois risqué et responsable, M BRUNO POURRE l’a pris sans hésiter. La mise en pratique  de ce genre de procédé engendre plusieurs avantages. En effet, l’un n’est pas des moindres c’est l’économie de 100000€/an à la sécurité sociale pour cette entreprise, l’autre la création de lien social entre les patients.

    Retrouvez l’entretien de monsieur Olivier TOMA, fondateur de Primum Non Nocere et de monsieur POURRE Responsable des ambulances DTSU:

    🔊 Cliquez-ici pour écouter l’entretien 🔊

    Lire l’entretien:

    O.T :  Que représente sur une année le transport simultané en termes d’économie ?

    B.P : En termes d’économie, pour nous ça représente quasiment 100 000€

    O.T : c’est-à-dire 100 000€ qui ne sont pas facturés à l’assurance maladie ?

    B.P : Oui

    O.T : Mais en clair, votre chiffre d’affaires diminue c’est catastrophique pour vous en tant qu’ambulancier.

    B.P : Mon chiffre d’affaire diminue par contre à l’inverse je fais une économie en masse salariale, je fais une économie en nombre de véhicule et je fais également une économie en carburant.

    O.T : D’accord, en gros c’est un ISO coût pour vous ?

    B.P : Oui

    O.T : Et la sécurité sociale économise 100 000€ par an ?

    B.P : C’est ça !

    O.T : En termes de kilométrage et d’essence par exemple, vous avez fait combien de transport simultané cette année pour avoir une idée ?

    B.P : Cette année on a fait 6162 transports simultanés

    O.T : Cela représente quel pourcentage de votre activité en transport en VSL ?

    B.P : Cela représente 85%

    O.T : Bravo, c’est une très très belle action. Alors pourquoi cette action ne se diffuse-t-elle pas plus sur le territoire car cela permettrait de réduire des impacts environnementaux des impacts sanitaires, c’est-à-dire sur la santé humaine par le biais des particules fines notamment et les impacts économiques. On est au cœur de la responsabilité sociale et sociétale. Pourquoi cet exemple là n’arrive pas à être essaimé partout ?

    B.P : Il faut passer au-delà du fait que la première année, nous, on perd 100 000€, et aller voir du côté des économies sur la masse salariale, sur le carburant, sur le véhicule sur tout ce qui va avec …

    O.T : Donc ce n’est qu’après, en fait, on n’a pas la certitude avant, on a peur de réduire son chiffre d’affaires et on ne sait pas si on va réduire ses charges.

    B.P : C’est ça !

    O.T : Mais votre expérience, prouve que c’est le cas.

    B.P : Exactement et en plus on créait du lien entre les patients

    O.T : En plus, on est vraiment sur le pilier sociétal du développement durable. Bravo ! nous allons la mettre en lumière félicitations à vous !

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    La Clinique Saint-Exupéry recycle ses eaux grises

    La Clinique Saint-Exupéry recycle ses eaux grises

    Hits: 23La Clinique Néphrologique St Exupéry (31) assure une activité de dialyse en centre ...

    Ruches en EHPAD, un projet social et sociétal

    Ruches en EHPAD, un projet social et sociétal

    Hits: 211Deux ruches ont été installées le mercredi 26 Octobre sur la terrasse de la Résidence ...

    Maternité éco-responsable au CH de Guéret

    Maternité éco-responsable au CH de Guéret

    Hits: 56Interview de Virginie Layadi, Ingénieur qualité et Référent développement durable : “La maternité ...