• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

Évaluation d’impacts sur la santé : EIS.

Évaluation d’impacts sur la santé : EIS.

C’est le titre commun à deux documents qui ont retenu toute notre attention.

• L’un intitulé : « Évaluation des impacts sur la santé de projets transports de plaine commune », est édité par l’ARS – Agence Régionale de Santé Île-de-France associée à l’ORS Île-de-France, Observatoire Régional de Santé Île-de-France.

• L’autre, qui se veut plus pratique, est intitulé « L’Évaluation d’impacts sur la santé » et précise en sous-titre : « Une aide à la décision pour des politiques favorables à la santé, durables et équitables ».

Voilà une dynamique des plus intéressantes que nous sommes surpris de découvrir presque par hasard. En effet personne, à notre connaissance tout au moins, n’en parle vraiment. Et nous en sommes d’autant plus navrés que ces initiatives rejoignent l’essentiel de notre démarche et de notre discours qui consistent à mesurer d’abord et réduire ensuite les impacts négatifs sur la santé en prenant les mesures adaptées aux différents lieux où une évaluation des impacts de santé et les dispositions qui en découlent, doivent être mises en œuvre.

L’Évaluation d’impact sur la santé (EIS) est définie dans ces documents comme « une combinaison de procédures, de méthodes et d’outils par lesquels une politique, un programme ou une stratégie peuvent être évalués selon leurs effets potentiels sur la santé de la population et selon la dissémination de ces effets dans la population. Il s’agit d’un processus multidisciplinaire structuré par lequel une politique ou un projet sont analysés afin de déterminer leurs effets potentiels sur la santé. » Le tout en adéquation avec les dispositions définies dans le Consensus de Göteborg, 1999 (concertation internationale menée sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé).

Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

  • Voir les commentaires

Ads

Vous pourriez aimer aussi

Tester les médecines douces…et surtout leur action préventive

L’Académie de Médecine semble vouloir enterrer la hache de guerre qui marquait les rapports ...

La pilule ! Vous la préférez en boîte ou en bouteille ?

Que vous soyez « pour » ou « contre » l’usage de la pilule à des fins contraceptives, ...