La Qualité de l’Air Intérieur dans les Etablissements Publics exige des mesures rapides et impératives.

    © Copyright 2012 CorbisCorporationLe gouvernement a décidé de  » simplifier le dispositif de surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public, s’agissant de l’évaluation des moyens d’aération, en limitant l’exigence d’accréditation aux organismes intervenants dans les établissements disposant d’un système de ventilation mécanique« . D’autre part   » les établissements situés dans un bâtiment contigu à une installation de nettoyage à sec utilisant du perchloroéthylène » sont invités à mesurer la présence de cette  » substance dans l’établissement dans le cadre de la surveillance périodique de la qualité de l’air intérieur « .

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    L’Anses continue à s’interroger sur les nanoparticules…

    Nous avons consacré pas moins de 11 articles (1) aux nanoparticules dont celui du ...

    Le Développement durable à l’école. Un espoir pour l’avenir ?

    Le cabinet eQuiNeo en partenariat avec l’ADEME, ECO-EMBALLAGES, le Réseau Ecole et Nature, le ...