La « taxe carbone » est entrée en vigueur le 1er avril !

    Hits: 2

    TAXEElle concerne le gaz, le fioul lourd et le charbon.

    Voici comment Le Ministères des Finances a fixé cette augmentation dans son  budget 2014 :
            
    taxe carbone sur le gaz : 1,41 euro par mégawattheure en 2014. Elle passera à 2,93 euros en 2015 et à 4,45 euros en 2016.
            
    D’après GDF Suez, un particulier se chauffant au gaz (18.000 Mwh par an) subira une hausse de 16,4 euros TTC sur sa facture moyenne, d’ici fin 2014. Puis il paiera 29,52 euros chaque année, soient 75 euros d’augmentation sur trois ans.

    Mais comme les tarifs réglementaires baissent en moyenne de 2,1% en ce même 1er Avril (et ce n’est pas un “poisson d’avril”) les Français ne souffriront pas vraiment de cette taxe carbone. Les esprits chagrins (et avisés) remarqueront néanmoins que la baisse des tarifs réglementaires leur aurait permis une économie de 24,50 € HT sur douze mois….couverte presque exactement par la nouvelle taxe carbone.
    D’autres compensations qui compensent totalement la taxe carbone sont prévues pour les ménages aux plus faibles ressources. Le tarif social de solidarité revalorisé atteindra désormais entre 23 et 185 euros annuels (suivant la consommation et le nombre de personnes dans le foyer) au lieu de 22 à 156 euros. C’est peu mais c’est mieux que rien.

    Fiscalité carburants

     La hausse prévue été temporairement désamorcée cette année, et ne commencera à devenir effective que l’an prochain.
    D’après les spécialistes, les prix à la pompe augmenteront de 2,6 cts/l. pour l’essence et 2,9 €/l. pour le gazole (TTC à 20%)).
    D’autre part l’écart de taxation entre le gazole et l’essence commencera à se réduire dès 2014 et s’établira à hauteur de 0,55 cts/l. en trois ans. Aujourd’hui il s’élève à 17,85cts/l !  Le fioul domestique, lui, soumis à la taxe dès l’an prochain, subira une augmentation de 2,73 cts/l..
    Cette taxe, on le sait, est destinée à réduire les émissions de carbone de 1 million de tonnes de CO2 dans les transports routiers et de 2 millions de tonnes dans le bâtiment d’ici à 2017. Après quoi,  elle passera de 7 euros la tonne de CO2 en 2014 à 14,50 euros en 2015 et à 22 euros en 2016.

    Ce sont les ménages qui devront supporter les 2/3 du surcoût dû à la taxe carbone. Surcoût compensé par une baisse de TVA sur les travaux de rénovation thermique. Soient environ 500 millions d’euros à la charge des finances publiques. On note aussi une baisse TVA sur les logements sociaux et intermédiaires.

    D’autres mesures de compensation pourraient être prises suivant le besoin.

    Nous n’avons plus beaucoup de temps pour éviter de dépasser les 2°d’augmentation de la température moyenne du globe terrestre; 2° fatidiques d’après le Giec ! Souhaitons que ces taxes contribuent à réaliser cet objectif.
    Mais elles seront bien insuffisantes si – au-delà des mesures techniques et économiques – nous ne réalisons pas la révolution culturelle qui consistera à détruire les idoles que nous avons élevées à  la mégalomanie économico-financière de quelques uns, à la cupidité et à la soif de consommation exponentielle de tous.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    PRIMUM à la Conférence des Nations Unies RIO + 20 consacrée au Développement Durable

    Hits: 28 RIO +20 Conférence des Nations Unies sur le développement durable ! Primum Non ...

    Le Plan Climat de Nicolas Hulot.

    Le Plan Climat de Nicolas Hulot.

    Hits: 4Le Ministre d’Etat chargé chargé de la transition écologique et solidaire, vient de ...