Le secteur bancaire toujours en tête des entreprises les plus polluantes ?

    Hits: 27

    banqueEntre tant d’autres griefs que certains peuvent nourrir à l’égard des banques, le cabinet de conseil Utopies et l’association Les Amis de la Terre qui ont publié, il y a quelque temps, le premier classement carbone des grandes banques françaises, dénoncent l’impact négatif des banques sur le climat ! Il ne s’agit pas seulement de la consommation d’énergie exigée par leurs imposants bâtiments ou par le transport de leurs salariés. Mais bien plus précisément le classement pointe la nature même des activités qu’elles financent : PME, crédits immobiliers, compagnies pétrolières ou technologies vertes.
    En clair, les choix d’investissements des banques qui ont un impact direct sur le développement de l’économie, favorisent du même coup et en proportion variable la pollution liée aux activités des entreprises financées.

    Dans le rétroviseur
    Le péril vient de ce les grandes banques françaises préfèrent financer l’économie polluante d’hier plutôt que de se risquer à financer l’économie verte de demain. Et les auteurs du classement d’affirmer que “5 000 euros déposés sur un compte en banque ou un fonds en actions polluent indirectement autant qu’un 4×4, sur une année “!
    Résultat : “l’empreinte carbone des grandes banques françaises les place ainsi en tête des entreprises ayant le plus d’impact sur le climat“. Etonnant, non ?

    Sensibiliser…..
    Les auteurs précisent que ce classement “s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation [….] qui comprend notamment un calculateur en ligne permettant aux épargnants d’estimer l’empreinte carbone de leur épargne, en fonction de leur(s) banque(s) et de leurs produits d’épargne et de placement. Les calculs ont été réalisés par le cabinet Utopies avec les données de la société Inrate“.

    …pour faire bouger
    Le but de la manœuvre consiste, en agissant sur l’opinion publique, à “inciter les banques et le législateur à prendre en compte les enjeux climatiques dans la façon dont les produits d’épargne sont conçus et dont les banques gèrent leur argent“.

    On trouvera tous les détails et graphiques sur ce classement des Banques françaises en matière de pollution en suivant le lien fourni dans le premier alinéa de cet article.

    Certes, ce classement date déjà de cinq ans passés, mais les choses ont-elles vraiment changé depuis ? Nous aimerions en être sûrs

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    europe isoglucose

    Isoglucose : un cadeau empoisonné

    Hits: 808Un cadeau « empoisonné » des USA à l’Europe complice : l’isoglucose C’est un véritable ...

    La convention développement durable

    Convention développement durable 2017-2020 : notre synthèse

    Hits: 195La convention relative au développement durable a été signée le 5 mai 2017 entre ...

    L’immuno-oncologie : un traitement d'avenir pour combattre le Cancer ?

    L’immuno-oncologie : un traitement d’avenir pour combattre le Cancer ?

    Hits: 229Avant d’aborder le domaine de l’immuno-oncologie il nous faut rappeler que le système ...