• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

L’inquiétude du plastique

Une solution pour se débarrasser des plastiques ?

A l’heure où la conscience environnementale s’éveille, où plus de 90% des français souhaitent du bio dans les cantines, où les causes environnementales sont dans les programmes scolaires, où même les confiseurs décident de supprimer le dioxyde de titane dans la composition de leurs produits, Plastics Europe, lui, s’inquiète…

Quelles sont les interrogations ?

Le syndicat professionnel dénonce deux mesures de la proposition de directive sur les produits plastiques à usage unique : l’interdiction de mise sur le marché de cinq produits et les mesures de réduction de l’utilisation des emballages pour les aliments prêts à consommer (essentiellement les emballages de fast food).

L’enjeu n’est pourtant pas financier, l’Europe  produit  18,5% de la production mondiale de plastique, l’impact de ces mesures sur leur CA serait de moins de… 1%. Plastics Europe craint que « ces restrictions soient le démarrage d’une interdiction plus générale ».

Pour le syndicat, Il faut lutter contre « les défaillances de comportement des consommateurs » et la « mauvaise gestion des déchets ». Messieurs, ne vous a-t-on jamais appris que le plastique est au cœur des enjeux environnementaux ? Qu’il pollue nos océans, participe à l’extinction des espèces animales, puise nos ressources fossiles, et impacte notre santé? N’est-ce pas pour cette raison qu’il vous a fallu trouver une nouvelle formulation pour supprimer le bisphénol A des biberons de nos enfants? N’est-ce pas un peu trop facile de rejeter la faute sur les comportements des consommateurs? Avez-vous entendu parler du cycle de vie des produits? Le devenir du déchet n’est donc pas une préoccupation pour vous dès la conception de vos emballages plastiques? N’avez-vous donc pas conscience de vos responsabilités de producteurs?

Tout le monde doit s’y mettre.

Alors Messieurs, ne niez pas l’évidence, même Mc Donald vient d’annoncer qu’ils expérimentent des pailles en carton recyclables et biodégradables… adaptez-vous à la demande! N’est -ce pas le principe fondamental d’un modèle économique pérenne? Prenez vos responsabilités ! Anticipez ce que vous craignez ! Proposez ! Recherchez ! Innovez ! Des solutions existent, les matières biosourcées sont à votre portée. Plusieurs recherches sont effectuées actuellement afin de trouver des solutions de remplacement, et un grand nombre de fabricants ont des stratégies en ce sens. De toute façon, dans 40 ans, vous y serez confronté face à l’épuisement de nos ressources fossiles, vous n’avez plus le choix. Autant s’y mettre MAINTENANT. Alors, retroussez vos manches, AU BOULOT!!!

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur
*Champ requis

Ads

Vous pourriez aimer aussi

Le gaspillage alimentaire ? Bientôt éradiqué

En tout cas la loi chargée d’organiser l’offensive contre lui est parue JO du ...