Lundi sans viande ni poisson ?

    Lundi sans viande ni poisson ?

    Un lundi « maigre » pour tous.

    Décidément notre monde moderne ne finit pas de réinventer les solutions de bon sens qui avaient court lorsque nous étions encore fidèles à une culture que le « progrès » moderne et la technicisation de plus en plus virulente de nos mœurs n’avaient pas encore détruites.

    Ainsi 500 personnalités, artistes, scientifiques, sportifs et acteurs publics (voir lundi-vert.fr) viennent de signer un manifeste pour propager l’idée du « lundi vert ».

    Entendez par là un lundi sans consommation de viande et de POISSONS !

    Si vous rappelez à ces braves gens que le christianisme prône depuis des siècles de s’abstenir de viande tous les vendredis pour les simples fidèles, et de se contenter de pain et de soupe pour le personnel religieux, ils vous riront au nez. Une pratique encouragée quand elle obéit à un mot d’ordre « écologique » perd tout intérêt dès lors qu’elle serait inspirée par un « fanatisme religieux »…ou déclaré tel.

    C’est comme les produits dits « bio » vendus très cher et qui ne présentent d’autres qualités que d’être produits ou cultivés comme nos pères les produisaient ou les fabriquaient !

    À croire que le monde moderne ne provoque autant de dégâts et de méfaits techniques que pour pouvoir nous proposer d’en revenir à ce qu’ils a détruit – quelquefois définitivement – dans notre relation à la nature, à notre Terre-Mère et tirer profits de méthodes qui autrefois gratuites sont devenues payantes.

    Bref. Mais encore une fois il ne s’agit pas d’acheter ou même d’investir, mais de se restreindre et cette démarche nous paraît pleine de bon sens.

    Sans vouloir  trop anticiper les informations que vous trouverez en suivant les deux liens qui complètent cette petite présentation, il apparaît que des raisons impératives existent aujourd’hui pour que nous diminuions collectivement notre consommation de chair animale en France.

    • Lesquelles ?

    Il y en a plusieurs non exclusives les unes des autres: sauvegarde de la planète, santé des personnes, respect de la vie animale…

    • Comment alors manifester notre bonne volonté ?

    C’est tout simple : en remplaçant la viande et le poisson chaque lundi (…et plus si affinités).

    Quelques arguments.

    • Produire de la viande est néfaste pour l’environnement et gaspille les ressources naturelles : la production d’une seule calorie de viande nécessite 4 à 11 calories végétales.
    • Ne s’alimenter qu’avec des végétaux permettrait de dégager de 2 à 20 fois plus de protéines par hectare cultivé, donc de mieux répondre aux besoins d’une population croissante.
    • Cela permettrait de limiter la déforestation et la perte de biodiversité. Ex : 85% des surfaces déboisées d’Amérique du Sud ont été dédiées à l’élevage.
    • De plus l’élevage contribuant à 14,5% des émissions totales de GES, le GIEC (qui s’est institué comme expert en la matière) considère qu’ une journée sans viande peut aider à lutter contre le changement climatique . Acceptons-en l’augure.
    • L’élevage est enfin responsable d’une forte consommation d’eau potable : la production d’une calorie de boeuf demande vingt fois plus d’eau que la production d’une calorie de céréales ou de féculents.
    • N’oublions pas non plus la pollution de l’air. C’est ainsi qu’en France l’élevage est responsable de 70% des émissions d’ammoniaque – un des principaux précurseurs de particules fines PM25.
    • Enfin, côté poissons, les dégâts environnementaux sont tout aussi considérables : la surpêche représente une cause massive de destruction des écosystèmes et d’extinction écologique.
    • Nous vous laissons découvrir par vous-même les bienfaits que la santé humaine retirerait d’une réduction de la consommation de viande… selon les « experts ».

    N’oublions pas non plus l’impact que pourrait avoir une telle mesure si nous l’appliquions à la restauration collective… Avec un potentiel de 3,8 millions de repas par jour nous pourrions obtenir  des résultats substantiels dans tous les domaines précités.

    Article à méditer et à commenter entre amis… en évitant le barbecue autant que possible !

     

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    LIENS :

    https://www.lundi-vert.fr/

    https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/Lundi-vert-journee-sans-viande-poisson-2019-01-07-1200993716

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Feuille de route 2015 : des mesures attendues et défendues par le C2DS

    Le gouvernement a adopté hier sa feuille de route environnementale pour l’année 2015, lors ...

    Citoyens, à vos casques lourds !…

    La santé en baisse dans le gouvernement Fillon III. Le nouveau gouvernement se préparerait- ...

    En route pour une nouvelle année "pétillante" !

    En route pour une nouvelle année « pétillante » !

    Toute l’équipe de Primum Non Nocere vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle ...