Faire ses gammes sur un piano dans un hôpital, pourquoi pas ?

    piano

    On connaissait les pianos dans les gares, les aéroports, les places publique laissés à disposition des usagers. Le concept à succès se propage dans d’autres lieux de passage dont les hôpitaux français.

    Les pianos en Libre-Service font de plus en plus d’adeptes. En effet, l’hôpital la Timone à Marseille, l’hôpital universitaire de Strasbourg, l’hôpital de Metz, le Centre Hospitalier de l’Arrondissement de Montreuil-sur-mer, laissent à disposition un piano battre la mesure dans l’esprit et le cœur de leurs patients. A l’image des pianos-gares chacun a la possibilité d’exprimer son talent musical avant ou après un examen ou une consultation, ou lors d’une visite à un proche.

     

    La musique adoucit les douleurs

    Souffrance, angoisse, attente et autres difficultés sont le leitmotiv d’une journée au sein du centre hospitalier. La musique est proposée pour panser l’âme. Les mélodies interprétées créer la vie, du partage et de l’émotion entre soignants, soignés et leurs accompagnants.

    «  Ils sont toujours dans leur chambre, ça leur permet de sortir un peu du contexte. Le piano ça les apaise  », témoigne Carole Possamai, une aide-soignante.

    Il est émouvant de voir la répercussion sur les patients. Pendant un instant, leur attention se détache de leur maladie, pour savourer la musique qui remplit leur cœur de joie, cela transporte, cela détend, cela divertit.

    « Encore une, s’il-vous-plaît« , supplie Daniel, 68 ans, invalide depuis deux ans. « C’est un plaisir pour l’âme, la musique classique« , assure-t-il, « cela fait plus de bien que n’importe quel médicament » se ravive les patients.

    Une patiente d’un certain âge aime les « chansonnettes » et fredonne depuis son lit, les mélodies qu’elle reconnaît. Un jeune homme étreint sa grand-mère, prostrée, il la berce comme s’il la faisait danser.

    Des concerts d’artistes.

    En plus d’être utilisés régulièrement par des visiteurs, patients, accompagnants… les pianos mis à la dispositions de chacun pourront également accueil des artistes locaux venus

    Le piano est disponible pour des concerts organisés par l’hôpital avec des partenaires culturels. Exemple, Le Chœur de l’Opéra de Marseille, sous la direction d’Emmanuel Trenque, était venu chanter Noël dans le hall d’accueil de la Timone 2, le 8 décembre dernier et la concertiste Fabienne Di Landro avait utilisé le piano en avant-première.

    D’autres projets similaires se font jour en France. L’Institut de cancérologie Gustave-Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne), avait été un des premiers, en 2011. Actuellement, pour l’achat d’un piano en libre-service dans l’hôpital de Carcassonne, une campagne de financement participatif appelée « crowdfunding » est par exemple en cours sur la plate-forme Kisskissbankbank

    Musique et Santé

    Les équipes médicales et soignantes ont constaté plusieurs améliorations inhérentes à ces interventions :

    • la musique apaise l’angoisse des patients, de leurs parents et instaure un climat de confiance,
    • la musique : outil d’humanisation de l’hôpital et d’ouverture sur la cité,
    • l’action est moteur d’un dynamisme d’équipe et d’une cohésion sociale,
    • le projet contribue au bien-être des équipes de l’hôpital
    • la musique est une alternative thérapeutique, cette démarche interroge les pratiques courantes des soignants.

     

    Dans le même esprit, l’agence Primum Non Nocere va donner le « LA » aux végétaux, le 28 Septembre 2017 dans ses locaux 5 bis rue Franklin Béziers. Venez nombreux vivre cette nouvelle expérience de la musique par les plantes. Inscrivez-vous

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Dans nos établissements de santé « ça va de mieux en mieux » depuis 2003

    Qu’est-ce qui va mieux ? Les contraintes physiques et le rythme de travail qui ...

    bisphenol A

    Le Tritan, la lutte entre industriels

    « Le savoir c’est le pouvoir ». Ce dicton s’applique encore plus dans notre ...

    la poste va assurer nos soins à domicile

    La Poste va assurer nos soins à domicile !

    La Poste a de moins en moins de courrier à distribuer…qui nous coûte de ...