Pour éviter les perturbateurs endocriniens, évitez les fast-foods !

    Pour éviter les perturbateurs endocriniens, évitez les fast-foods !

    C’est le seul bon conseil qui nous vienne à l’esprit après la publication d’une nouvelle étude qui démontre que les plats vendus dans la restauration rapide contiennent beaucoup de substances potentiellement toxiques pour l’organisme. Substances provenant des aliments et des gants de cuisine libérant les ortho-phtalates et de plastifiants qu’ils concentrent, dans les aliments et gants de cuisine provenant de divers établissements de restauration rapide américains.

    Un bouquet de saveurs !

    S’il n’y avait que les gants, on pourrait minimiser le problème, mais ces substances sont retrouvées dans les hamburgers, frites, nuggets de poulet, burritos au poulet et pizzas au fromage, dont vous régalez – en toute bonne foi et confiance – vos enfants quand vous voulez leur faire plaisir. Or il faut que vous sachiez que du phtalate DnBP et du plastifiant DEHP ont été respectivement retrouvés dans 81% et 70% des échantillons d’aliments : les burritos s’avérant plus pernicieux que les hamburgers, le DEHP pour sa part, dédaignant les frites, Quant  à la pizza, ce n’est plus une «  Quatre Fromages » mais une « Multi-Produits-Chimiques » !

    Une déclaration de la directrice de l’étude auprès de l’Université George Washington.

    Nous avons constaté que les phtalates et d’autres plastifiants sont largement répandus dans les aliments préparés disponibles dans les chaînes de restauration rapide américaines, ce qui signifie que de nombreux consommateurs reçoivent des produits chimiques potentiellement néfastes avec leur repas. Des réglementations plus strictes sont nécessaires pour aider à garder ces produits chimiques nocifs hors de l’approvisionnement alimentaire,

    Nous espérons que nos lecteurs nous feront la grâce de ne pas nous faire remarquer qu’il ne s’agit que de chaînes de restauration rapide américaines… puisque ces mêmes enseignes se retrouvent sur notre sol en position ultra dominantes, comme bien d’autres merveilles de la culture US : McDonald’s, Burger King, Pizza Hut, Domino’s, Taco Bell et Chipotle en Californie ont été choisies pour cette étude. Penchez-vous à votre fenêtre et vous trouverez l’une d’entre elle au coin de votre rue ou à la sortie de votre village.

    Une tragédie nationale

    Et, si vous doutez encore de la gravité du problème, nous vous conseillons de vous reporter à l’étude du NPD[1] qui montre que la branche “fast-food” représente, à elle seule, 63% de part de marché de la restauration en France, et qui constate qu’avec 19 milliards d’euros de CA annuel enregistré en 2020, elle a été moins impactée par la crise sanitaire que les autres branches de la restauration.

    On appréciera le « comique » grinçant de la situation : des foules de gens masqués et hydro-alcoolisés pour se protéger d’un virus chinois, se précipitant dans des restau-rapides pour y ingérer quelques poisons chimiques !

    Mais ce n’est pas tout, puisque, poisons chimiques ou pas, la nourriture « fast-food » est, en elle-même – comme l’alcool, le tabac ou la drogue que rien ne peut justifier -, néfaste à la santé.

    Mieux ; elle favorise le surpoids et l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, etc. Cerise sur le gâteau (si on peut dire) il n’y manquait que les nuisances des matières plastiques et leur impact sur les problèmes de reproduction. Depuis l’étude parue le 27 octobre 2021 dans le Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology. nous pouvons dire que nous sommes comblés.

    [1] Groupe NPD – Étude de marché | Tendances de consommation https://www.npd.com

    Notre Conseil

    Fuyons les fast-foods : ils n’ont rien à voir avec notre culture du bien-manger.
    Privilégions autant que nous le pouvons une alimentation locale et de saison.
    Non seulement nous renforcerons ainsi notre immunité mais nous réduirons certaines pollutions et leur impact sur la santé.

    Lire aussi : Phtalates et fast-food : complice avérés. 

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    bateau humanitaire à énergie solaire

    Un bateau-hôpital solaire au secours populations insulaires

    Une initiative de l’Association HumanityShip retient toute notre attention. Il s’agit de la conception ...