Pour un service civique universel : le Ministère de la Santé soutient l’initiative de Patrick Kanner

    SCSIls s’y sont mis à trois : Marisol Touraine qu’on ne présente plus, Patrick Kanner dont on sait peut-être qu’il dirige le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et l’Agence du Service Civique, pour lancer un programme de service civique dédié au secteur des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.

    L’objectif
    Créer 17 000 missions dès 2016 – 25 000 l’année suivante dans le secteur. Il s’agit, d’après les trois parties prenantes, de déployer un service civique à l’échelle nationale. A terme ce sera l’ensemble des ministères, des associations et des collectivités qui sont invités à offrir, dés que possible, une mission de service civique « à tous les jeunes qui en feront la demande « .

    Le Programme.
    Il comporte quatre chantiers dits « prioritaires » couvrant les principales missions du ministère de la santé : champ sanitaire et médico-social, droits des femmes inclus.
    Le Ministre a d’ailleurs lancé ce programme accompagné de ses trois secrétaires d’Etat
    – Laurence Rossignol (Famille, Personnes âgées, Autonomie),
    – Ségolène Neuville (Personnes handicapées et Lutte contre l’exclusion)
    – Pascale Boistard (Droits des femmes).

    Quelques exemples de missions possibles sont évoqués dans le dossier de presse.
    – Des jeunes volontaires pourront être accueillis dans les hôpitaux publics ou privés à but non lucratif. Ils pourront y participer à l’orientation et à l’accompagnement des patients et des familles.
    – Ils pourront intervenir dans les Ehpad et contribuer à renforcer les liens sociaux.
    – On pourra aussi les affecter auprès des associations de lutte contre l’exclusion ou dans l’organisation d’événements comme la journée internationale des droits des femmes.

    Les chantiers prioritaires
    Quatre axes ont été définis :
    – Amélioration de la qualité des services rendus aux usagers des établissements de santé et actions de prévention et de promotion de la santé auprès de la population
    – Ecoute et soutien aux familles et aux personnes âgées.
    – Lutte contre l’exclusion, aide à l’accès aux droits et à la citoyenneté des personnes handicapées et des personnes en situation de précarité ;
    – Promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.
    Il faudra juger à l’usage de cette initiative sans doute prometteuse à condition qu’elle échappe à toute forme de prosélytisme idéologique.

    De son côté le C2DS ne restera pas inactif dans ce projet de Service Civique Universel. Il proposera rapidement la création d’une dizaine d’éco-conseillers en énergie pour accompagner les structures de santé dans leur transition énergétique. Ces Eco-conseillers pourront se voir confier une mission pédagogique auprès des patients hospitalisés qui consistera à les informer des éco-gestes à mettre en oeuvre au quotidien pour protéger leur santé et l’environnement.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires