• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

Signature d’un avenant Contrat de la filière Industries et Technologies de Santé

Signature d’un avenant Contrat de la filière Industries et Technologies de Santé

Photo : entreprise.gouv.fr

L’Avenant « Contrat de la filière Industries et Technologies de Santé » dont le gouvernement a annoncé la signature par un « Communiqué de Presse«  du  03.11.2016, présente de nouveaux engagements pour développer la médecine de demain. Nous avons particulièrement retenu ce paragraphe du Communiqué qui concerne de très près notre activité et sur lequel nous attirons votre attention :

 » Cette réunion a également été l’occasion de signer un nouvel avenant au contrat et de lancer une seconde phase autour de 13 mesures déjà engagées et l’ajout de 5 nouvelles mesures, en cohérence avec les stratégies nationales de santé et d’e-santé 2020, la loi de modernisation de notre système de santé et les mesures annoncées le 11 avril dernier à l’occasion de la réunion du Conseil Stratégique des Industries de Santé. Ces nouvelles mesures comprennent notamment la création d’un outil européen visant à renforcer la position française en «santé-environnement», la structuration de la filière d’analyse des données de santé, l’intégration de la télémédecine dans l’offre de soins globale, le financement des start-ups de la filière santé et la réalisation d’une étude comparative européenne des politiques industrielles de santé « .

L’Avenant au Contrat est fort de 42 Mesures se répartissant sur 4 Articles. Nous attirons tout particulièrement votre attention sur la première des 5 nouvelles mesures de l’Article 4 qui prévoit de « Soutenir la création d’un outil européen permettant de renforcer la position française en «santé-environnement ».

Voilà qui correspond à nos préoccupations constantes.

Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

  • Voir les commentaires

Ads

Vous pourriez aimer aussi

Après l’asticothérapie voici la bactériophagie ou phagothérapie.

Une nouvelle méthode thérapeutique est née : la bactériophagie ou encore phagothérapie Elle consiste ...

Une initiative importante en matière de recherche clinique

Elle est due à la Générale de Santé qui vient de créer un Groupement ...

L'autosuffisance alimentaire avec une serre connectée ? C'est possible

L’autosuffisance alimentaire avec une serre connectée ? C’est possible

Assurer l’autosuffisance alimentaire pour 4 personnes c’est ce qu’affirme une start-up française avec « Myfood« : ...