• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

SPS « Soins aux Professionnels de Santé » : une initiative remarquable

SPS "Soins aux Professionnels de Santé" : une initiative remarquable
L’association « Soins aux Professionnels de Santé » SPS, est présidée par le Dr Éric HENRY. Ses objectifs tels que définis dans sa plaquette de présentation  se définissent comme « la défense des professionnels de santé vulnérables de toutes professions et de tous secteurs d’activités« . Elle propose un forme originale de réponse aux besoins de ces professionnels de santé malmenés de plusieurs manières et dont certains sont en réel danger.

Cette proposition se manifeste à travers :

  • la création d’une plateforme d’appel nationale,
  • une réponse étagée régionale tant téléphonique que physique,
  • la création de centres dédiés interprofessionnels spécifiques partout en France.
Une enquête exhaustive

C’est pour affiner son action qu’en octobre de cette année l’Association SPS a mené une enquête sur les attentes des professionnels de santé en souffrance. Avec un plein succès puisque qu’elle a enregistré plus  de 4000 réponses. Ce qui a donné lieu à l’organisation d’une conférence de presse qui a permis de diffuser les résultats obtenus. Les intervenants choisis étant Philippe Gaertner pour le CNPS, Jean-Pierre Olié pour la Fondation Pierre Deniker et Henri Farina pour Stéthos ainsi que Éric pour SPS.

On comprend mieux l’importance de cette association quand on lit, sous la plume des responsables que « plus des trois quarts des professionnels de santé chercheraient de l’aide s’ils se retrouvaient dans une situation de souffrance psychologique. Toutefois, près de la moitié ne saurait à qui s’adresser. D’autre part, leur niveau de connaissance en matière d’associations de soutien et de numéros d’écoute dédiés est extrêmement limité. Ce qu’ils demandent avant tout, ce sont des consultations physiques et une orientation simple si nécessaire vers des structures dédiées. Les résultats de la nouvelle et seconde étude Stethos démontrent bien l’importance de mettre à la disposition des professionnels de santé en souffrance une structure d’écoute d’orientation et de soutien ainsi que des lieux d’accueil qui leur soient spécifiques« .

Nous souhaitons longue vie et plein succès à cette association qui, dans les circonstances que nous vivons est fort bienvenue.

Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

  • Voir les commentaires

Ads

Vous pourriez aimer aussi

La santé des soignants doit devenir une priorité pour nos politiques

L’analyse de la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) pour la France et du ...

Une initiative importante en matière de recherche clinique

Elle est due à la Générale de Santé qui vient de créer un Groupement ...

La médiation animale, une aide précieuse dans le monde de la santé

Nous vous présentons aujourd’hui, à travers quatre liens, quatre expériences consacrées à la médiation ...