• Mention légale

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La SCS Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

Des substances toxiques dans les fournitures scolaires

Des substances toxiques dans les fournitures scolaires

Cette constatation émane du Forum marocain du consommateur qui, alarmé, a alerté les autorités de son pays sur le danger représenté par les couvertures de cahiers en plastique et les crayons « made in China » (n’oublions pas qu’il s’agit de l’empire du « Milieu », c’est tout dire) car ils contiendraient des « substances extrêmement nocives ».

Alerte aussitôt relayée par plusieurs médias.

Le président de ce Forum a précisé qu’il était très préoccupé par les substances chimiques telles que les phtalates que l’on retrouve dans les gommes, les trousses, les sacs.

Il n’est plus besoin de présenter les phtalates et leurs dangers à nos lecteurs, nous ne cessons de les dénoncer. Rappelons pour mémoire que leurs poisons affectent le système immunitaire à travers les voies respiratoires des enfants. Enfant qui ont la fâcheuse habitude  de porter  stylos et crayons à leur bouche ! Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls…

On comprend que ce geste qui paraît anodin ne l’est pas dans la mesure où il peut faciliter la transmission des substances nocives susceptibles de provoquer un cancer.

En France

Rappelons que chez  nous en France, l’Ademe  s’efforce de dénoncer la toxicité de certaines fournitures scolaires parfumées, extrêmement nocives pour les voies respiratoires des enfants. Feutres à la fraise, à la vanille, à la banane ;  gommes parfumées sont aussi nocives que la belle pomme rouge offerte par la méchante sorcière (qui ne connaissait pas les phtalates) à le pauvre Blanche-Neige, car ces produits émettent sournoisement  des composés organiques redoutables pour les voies respiratoires.

Et l’Ademe de préciser : «Ces composés intègrent nos voies respiratoires et peuvent devenir irritants et avoir des effets à plus long terme».

Conclusion : Parents choisissez des produits dépourvus de solvants ! Même si vos enfants doivent se rouler par terre…

Les produits à éviter.

Et, pour vous aider à bien choisir, voici les fournitures scolaires  qui ne doivent pas entrer dans les cartables de vos enfants.

Les correcteurs. Ils contiennent des solvants organiques toxiques qui s’attaquent non seulement aux voies respiratoires, mais au foie et aux reins. Choisissez plutôt le ruban correcteur couvrant.

Les gommes colorées, en plastique ou aromatisées. Ne pouvant plus être mâchonnées, elles ne pourront plus instiller dans l’organisme de vos gosses quantité de phtalates aboutissant dans le suc gastrique via la salive.

Les surligneurs classiques. D’abord ils sont emballés dans du plastique. Ensuite ils contiennent des solvants organiques, des conservateurs à base d’aldéhyde classés comme composés organiques volatils ou célèbres COV ! Or cette substances est particulièrement irritante pour toute la zone ORL. Il d’ailleurs considéré par l’OMS comme cancérogène du nasopharynx et des fosses nasales depuis quelques années.

 

Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/fournitures-scolaires-toxiques-il-faut-eviter-les-feutres-qui-sentent-la-fraise-la-vanille-ou-les-gommes-parfumees_2923033.html

https://www.consoglobe.com/fournitures-scolaires-composition-toxiques-cg

  • Voir les commentaires

Ads

Vous pourriez aimer aussi

Citoyens, consommez tranquilles : l'ARPP vous protège !

Citoyens, consommez tranquilles : l’ARPP vous protège !

Nous avons sollicité à plusieurs reprises cet organisme – qui se présente comme « Organisme ...

Economiser sur nos achats « bio » ?

C’est possible maintenant ! Après l’initiative InnProbio qui concerne les marchés publics et qui ...