Parce que tout est encore possible !

    Il ne nous connaît pas.

    Nous sommes des citoyens, des parents, des entrepreneurs, des Français respectueux de leur pays et de leurs compatriotes, nous sommes convaincus que la France est un des plus beaux pays au monde, mais nous sommes conscients de sa situation actuelle et des possibles crises à venir.

    Nous sommes de droite, de gauche et du centre, nous sommes engagés dans la société, dans nos familles et dans nos villes, nous rêvons d’un monde plus noble, plus juste et plus respectueux de la nature et de l’être humain et ne pouvons-nous résigner à faire avec les mêmes qui jusque-là, ne nous ont dirigés que vers plus de « mal-être ».

    Nous sommes également conscients que la situation économique et politique actuelle qui ternit le moral des Français est un frein majeur à l’innovation, à l’engagement, au dépassement de soi.

    Le manque de vision des leaders politiques, leur manque de charisme, l’étroitesse des débats et l’absence totale de propositions innovantes qui nous permettent de rêver à un monde plus noble, nous interpellent quant au devenir de notre nation.

    2022 est une chance, saisissons là

    Nicolas HULOT avait fait naitre un bel espoir dans l’esprit de nombreux citoyens. Nous sommes conscients, comme il l’est lui-même, qu’il échappe au moule de l’homme politique actuel. Et cela nous paraît très heureux.

    Mais il a le charisme nécessaire, l’intelligence du cœur et l’intuition adaptée aux mutations de demain. Il est l’homme qui élèvera le débat, il est celui qui peut changer le destin de nos enfants et celui des leurs, s’il sait s’entourer. Il est donc une des rares « sentinelles » que nous pourrions promouvoir dans notre intérêt commun »

    Nous demandons solennellement à Nicolas HULOT de mettre la rse et le développement durable à la disposition du peuple Français pour proposer sa candidature à l’élection présidentielle de 2022.

    Il est le seul aujourd’hui à incarner une autre vision de la politique, plus humaine, plus citoyenne, plus durable.

    En élargissant notre propos et en dépassant tant le discours d’Emmanuel Macron que la personnalité emblématique de Nicolas Hulot, nous voulons affirmer que tous les responsables politiques devraient s’inspirer des réflexions que nous avons reproduites dans cet appel, car l’écologie, le développement durable, l’économie circulaire et la santé des populations constituent un projet de société en soi, un  fond commun de civilisation à défendre et à développer; et qui, parce qu’il conditionne l’avenir de l’humanité, engage la responsabilité de toutes les forces politiques et ne constitue, en aucun cas, la chasse gardée d’un seul parti.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    Tags:

    • Après avoir dirigé plusieurs établissements de santé, il crée en 2005 le Comité de Développement Durable en Santé (C2DS). En 2009, il fonde l’agence de conseil Primum Non Nocere©, qui accompagne les établissements sanitaires et médico-sociaux dans la mise en d'une démarche de développement durable. Auteur de deux ouvrages : "Le développement durable et solidaire en santé" et "Hippocrate, au secours", il est également un artiste-peintre confirmé, avec plus de 600 œuvres à son actif exposées de Paris à New-York. Mais Olivier Toma, c'est avant tout le pionnier du développement durable en santé. Voilà près de 20 ans qu'il œuvre pour impulser une dynamique de développement durable dans les structures sanitaires et médico-sociales. Il est d'ailleurs à l'origine de la première éco-clinique de France respectant le label HQE, et a également créé le diplôme universitaire «Droit et gestion du développement durable en santé», à l’université de Montpellier. Engagé et passionné, il est force de propositions, d'idées et d'outils concrets mais il est surtout porteur d'une volonté farouche de créer un futur aux établissements sanitaires et médico-sociaux dans le respect du développement durable : " Imaginons un centre de lutte contre le cancer construit avec des matériaux non cancérigènes, une maison de retraite nettoyée à l’aide de produits moins nocifs pour les résidents qui les inhalent et les professionnels qui les manipulent, qui saurait trier et recycler ses déchets, évacuer de façon saine tous ses effluents, recycler les quantités colossales d’eau qu’elle consomme. Imaginons une clinique conçue en harmonie avec son environnement et fonctionnant avec des énergies vertes, ou encore un hôpital n’utilisant que des dispositifs médicaux exempts de toute toxicité, qui ne se contenterait plus d’une approche curative mais s’appliquerait à rendre ses patients acteurs de leur propre santé au travers d’actions d'éducation et de prévention,...'' Riche de convictions, Olivier Toma a l'art de convaincre et transmettre cette envie d’agir dans un seul objectif : faire avancer les hommes vers un monde meilleur et durable.

    • Voir les commentaires (1)

    • fdaf

      Bonjour,
      Libéralisme et écologie n’ont jamais fait bon ménage. Macron est un libéral de droite qui se fout comme d’une guigne de l’écologie.
      Il est pour le gaz de schiste, pour le travailler plus pour gagner moins; Nicolas Hulot se déshonorerait en s’alliant avec cet opportuniste.Ce serait le mariage de la carpe et du lapin.
      Je trouve scandaleux d’utiliser le nom de Hulot pour en fait faire de la pub à Macron

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    tva produits bio

    TVA et produits bio

    Et si on supprimait la TVA sur les produits « bio » ? C’est une question qu’on ...

    Satisfaits…ou remboursés ???

    Une mesure qui laisse perplexe : le questionnaire de satisfaction après hospitalisation. L’ EXPRESS  ...