ISO 37101 une nouvelle norme pour les collectivités

    ISO 37101 une nouvelle norme pour les collectivités

    Cette nouvelle norme ISO 37101 vise à aider les collectivités à promouvoir davantage le développement durable en adoptant la bonne stratégie pour y arriver. Elle fournit ainsi un cadre pour un aménagement plus durable et régénératif.

    L’urbanisation rapide qui est la marque de notre époque, tous pays confondus, oblige les décideurs des divers niveaux de responsabilité à affronter les enjeux liés à la répartition spatiale des personnes et des ressources ainsi qu’à l’occupation et à l’exploitation des sols.

    Cette nouvelle Norme internationale, ISO 37101, Développement durable des communautés — Système de management pour le développement durable – Exigences et lignes directrices pour son utilisation, est donc destinée à aider l’ensemble de ces collectivités à mettre en place une stratégie de développement durable respectueux des contextes économique, social et environnemental

    La norme incitera les collectivités à adopter une attitude anticipatives; elle les aidera à convaincre les parties intéressées qu’un système de management adéquat existe.

    La mise en œuvre de cette norme réussira si on peut :

    • Créer et bâtir le consensus sur le développement durable au sein des collectivités
    • Améliorer le caractère durable, l’intelligence et la résilience des stratégies, des programmes, ou des plans conduits sous la responsabilité des collectivités ou sur le territoire qui les concerne
    • Améliorer l’environnement local, créer un cadre de vie plus propice au bonheur et plus sain pour les citoyens, et bâtir une collectivité capable de mieux anticiper et s’adapter aux catastrophes naturelles, aux crises économiques et au changement climatique « 

    L’importance des collectivités

    C’est cette importance que souligne ISO 37101 qui les désigne comme le moteur du développement durable de la société. Les collectivités étant par nature constituées de citoyen(ne)s relié(e)s par les multiples liens que constituent les besoins essentiels de la vie, du bien commun, du travail et des multiples interactions de la vie sociale, le dialogue coopératif sur les solutions durables à adopter entre toutes les parties, devient un facteur essentiel pour la réussite des objectifs visés par la norme.

    Ainsi le président de l’ISO/TC 268, Aménagement durable des villes et des collectivités, peut-il déclarer « L’objectif de la norme est principalement d’épauler les collectivités dans la mise en place, avec tous les acteurs concernés, d’un plan de développement durable. Il s’agit de réunir autant de personnes que possible autour de la table pour débattre de la stratégie de développement durable à établir pour une collectivité. »

    Bien entendu ISO 37101, comme toute méthode de management, ne peut efficacement fonctionner que dans une perspective active d’amélioration continue, appelée dans le jargon officiel : PDCA (Planifier-Mettre en œuvre-Contrôler-Agir).

    Cette exigence essentielle à la réussite de la norme, exige que ceux qui sont chargés de la mettre en œuvre,  ajustent en permanence leurs objectifs et leur stratégie pour s’assurer d’aller continuellement de l’avant. Un peu à la manière de bons skippers en quelque sorte.

    C’est ISO/TC 268 qui a élaboré ISO 37101:2016 par le biais de son comité technique, Aménagement durable des villes et des collectivités. Le secrétariat de ce dernier  est assuré par l’AFNOR, le membre de l’ISO pour la France.

    La norme est disponible auprès du membre de l’ISO dans chaque pays ou sur l’ISO Store

    La France.

    En ce qui concerne notre pays, l’Agence Primum Non Nocere est parfaitement habilitée, juridiquement et techniquement, à  accompagner les communes qui le souhaitent, dans cette dynamique.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    Tags:

    • Après avoir dirigé plusieurs établissements de santé, il crée en 2005 le Comité de Développement Durable en Santé (C2DS). En 2009, il fonde l’agence de conseil Primum Non Nocere©, qui accompagne les établissements sanitaires et médico-sociaux dans la mise en d'une démarche de développement durable. Auteur de deux ouvrages : "Le développement durable et solidaire en santé" et "Hippocrate, au secours", il est également un artiste-peintre confirmé, avec plus de 600 œuvres à son actif exposées de Paris à New-York. Mais Olivier Toma, c'est avant tout le pionnier du développement durable en santé. Voilà près de 20 ans qu'il œuvre pour impulser une dynamique de développement durable dans les structures sanitaires et médico-sociales. Il est d'ailleurs à l'origine de la première éco-clinique de France respectant le label HQE, et a également créé le diplôme universitaire «Droit et gestion du développement durable en santé», à l’université de Montpellier. Engagé et passionné, il est force de propositions, d'idées et d'outils concrets mais il est surtout porteur d'une volonté farouche de créer un futur aux établissements sanitaires et médico-sociaux dans le respect du développement durable : " Imaginons un centre de lutte contre le cancer construit avec des matériaux non cancérigènes, une maison de retraite nettoyée à l’aide de produits moins nocifs pour les résidents qui les inhalent et les professionnels qui les manipulent, qui saurait trier et recycler ses déchets, évacuer de façon saine tous ses effluents, recycler les quantités colossales d’eau qu’elle consomme. Imaginons une clinique conçue en harmonie avec son environnement et fonctionnant avec des énergies vertes, ou encore un hôpital n’utilisant que des dispositifs médicaux exempts de toute toxicité, qui ne se contenterait plus d’une approche curative mais s’appliquerait à rendre ses patients acteurs de leur propre santé au travers d’actions d'éducation et de prévention,...'' Riche de convictions, Olivier Toma a l'art de convaincre et transmettre cette envie d’agir dans un seul objectif : faire avancer les hommes vers un monde meilleur et durable.

    • Voir les commentaires (0)

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Une Norme incontournable : ISO 20400

    Une Norme incontournable : ISO 20400

    Adoptée début 2017 par 22 pays, la norme ISO 20400 définit un cadre international ...

    RSE et norme ISO 26000

    Le groupe de travail de l’ISO sur la responsabilité sociétale (constitué de multiples parties ...