Des chèques verts en appui de la Taxe Carbone : une idée à suivre ?

    Des chèques verts en appui de la Taxe Carbone : une idée à suivre ?L’Australie innove. Depuis le 1er juillet, un taxe carbone va affecter les prix de nombreux secteurs : surtout les vols domestiques, le gaz et l’électricité, très utilisée comme mode de chauffage là  bas.

    Les ménages, forcément affectés en ricochet par une mesure qui vise le secteur industriel avant tout, apprécient moyennement.

    Aussi le gouvernement a-t-il mis en place un « chèque vert » qui viendra en compensation de l’augmentation et dont le montant sera fonction de leurs revenus.

    Précisons que la taxe s’élèvera à 23 dollars australiens (environ 18 €) par tonne de CO2 en accord avec la législation « Clean energy future pakage » de 2011.

    Cette taxe carbone sera remplacée par un système d’échanges de quotas d’émission à partir de du 1er juillet 2015.

    Sont visées par la taxe :

    –          les industries lourdes : cimenterie, métallurgie, industrie chimique. Soient 14% des émissions de GES

    –          la production d’énergie : 43%

    –          Pour le reste il faut comptabiliser les émissions liées à l’extraction du charbon et du gaz, les émissions liées au transport aérien, maritime et ferroviaire (mais pas le transport routier) et les émissions liées aux déchets des décharges à partir de de 2013.

    –          Soient, au total, 320 entreprises parmi les plus émettrices d’Australie.

    Les secteurs agricoles et forestiers – 26% des émissions – ne seront pas en reste. Mais ils pourront bénéficier de crédits carbone s’ils mettent en place des changements de pratique d’usage des terres réduisant les émissions de CO2 et opérationnels à partir de 2015.

    Exemple à suivre qui nous vient d’un pays jusqu’alors hostile à la lutte contre les changements climatiques sur le plan international mais qui a révisé sa position sous le choc des grandes sécheresses entre 2002 et 2007 qui ont obligé à rationner l’eau dans les grandes villes, et grâce au film d’Al Gore.

    Une catastrophe nationale et un film pour ouvrir les yeux ! Allons, tout espoir n’est pas perdu…

    Une suggestion : pourquoi, en France, ne pas inventer le Chèque Vert Hospitalier qui encouragerait et soutiendrait les établissements les plus éco-responsables ?

    Olivier TOMA – Primum-Non-Nocere

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Des champs magnétiques à géométrie variable ?

    La ministre de l’Écologie et de l’Énergie Delphine Batho « demande aux préfets de recommander ...

    LA CHASSE AUX BÂTONS DE SUCETTE ET AUX COTONS TIGES

    LA CHASSE AUX BÂTONS DE SUCETTE ET AUX COTONS TIGES

    Voilà deux produits de consommation courante dont la discrétion et l’apparence inoffensive – ils ...

    Pour un été sans soucis, adoptez les bons gestes !

    Pour un été sans soucis, adoptez les bons gestes !

    La Covid : un « Camion de Santé » pour une sensibilisation itinérante de ...