Une voix s’élève à l’Assemblée pour réclamer un indice PBT français !

    les eaux polluées par les médicaments, une solution : l'indice PBT

    Enfin le problème de l’empoisonnement des eaux de boisson par le rejet des résidus médicamenteux dans la nature, attire l’attention de l’Assemblée Nationale !

    Le député de Béziers, Elie Aboud, a interpellé dans une question au gouvernement (publiée sous le numéro 91583 au Journal Officiel du 26 Octobre 2010 – page 11531) le ministre de la santé de l’époque, Mme Roselyne Bachelot-Narquin, sur ce qu’elle comptait mettre en œuvre pour résoudre « le problème environnemental et sanitaire que pose la présence de résidus médicamenteux dans le milieu aquatique ».

    À Primum Non Nocere nous avons tout mis en œuvre pour alerter les consciences sur ce très grave problème. Notamment dans notre ouvrage : Hippocrate, au secours ! Ils sont devenus fous

    Olivier TOMA, Primum Non Nocere

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Antibiorésistance et contrattaque urgente.

    Le ministère de la santé a décidé de contrattaquer pour pallier les dangers d’une ...

    La pilule dénoncée pour ce qu’elle est : un perturbateur endocrinien.

    La pilule dénoncée pour ce qu’elle est : un perturbateur endocrinien.

    Il est difficile d’en douter après avoir lu l’essai de la journaliste Sabrina Debusquat ...

    L'empreinte carbone liée aux emballages inutiles lors des livraisons de médicament

    L’empreinte carbone liée aux emballages inutiles lors des livraisons de médicament

    767,9 t éq.CO2, telle est l’estimation de l’impact carbone que nous pourrions éviter !! En ...