Une voix s’élève à l’Assemblée pour réclamer un indice PBT français !

    les eaux polluées par les médicaments, une solution : l'indice PBT

    Enfin le problème de l’empoisonnement des eaux de boisson par le rejet des résidus médicamenteux dans la nature, attire l’attention de l’Assemblée Nationale !

    Le député de Béziers, Elie Aboud, a interpellé dans une question au gouvernement (publiée sous le numéro 91583 au Journal Officiel du 26 Octobre 2010 – page 11531) le ministre de la santé de l’époque, Mme Roselyne Bachelot-Narquin, sur ce qu’elle comptait mettre en œuvre pour résoudre « le problème environnemental et sanitaire que pose la présence de résidus médicamenteux dans le milieu aquatique ».

    À Primum Non Nocere nous avons tout mis en œuvre pour alerter les consciences sur ce très grave problème. Notamment dans notre ouvrage : Hippocrate, au secours ! Ils sont devenus fous

    Olivier TOMA, Primum Non Nocere

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Le forcing gouvernemental sur les médicaments génériques.

    Un « Plan national d’action de promotion des génériques » est paru en mars ...

    le canada s'attaque aux antimicrobiens

    Le Canada entre en guerre contre la résistance aux antimicrobiens 

    Le Canada a décidé de donner une réponse diversifiée à la menace mondiale constituée ...