Le CO2, la création d’emplois et les Propositions de Primum-Non-Nocere.

    Le CO2, la création d'emplois et les Propositions de Primum-Non-Nocere.Décarboner l’Europe créerait 6 millions d’emplois.

    Une étude commandée par le gouvernement allemand nous apprend que la réduction d’un tiers des émissions de GES européennes sur dix ans, créerait 6 millions d’emplois.

    Après l’échec de l’Agenda de Lisbonne dont le programme entendait faire, en 10 ans, de l’économie du Vieux monde, un modèle de développement durable. Après l’abandon en route des politiques créatrices d’emploi et préservatrices d’environnement, l’Europe d’avoir créé un modèle pour le XXIème siècle et, de plus, a reculé chaque année dans le classement mondial, l’annonce du gouvernement allemand nous remonte un peu le moral durement entamé par les retards de l’Europe en matière de développement durable…mais elle ne nous surprend pas.

    Qu’il y ait encore des économistes qui puissent penser que la lutte contre le changement climatique peut véritablement doper l’économie et l’emploi en Europe, conforte tout à fait les préconisations de Primum-Non-Nocere dans le domaine de la Santé, qui emploie actuellement environ un million de personnes en France et qui pourrait créer encore de nombreux emplois.

    C’est ainsi que avons tout récemment adressé au Ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement une étude  prospective dont voici les points cruciaux :

    – N’envisager le monde de la santé que sous l’angle du déficit (comme on le fait depuis plus de vingt ans) est une erreur de perspective, une aberration stratégique.

    – Il faut donc changer de paradigme économique et financier en matière de santé.

    – Nous devons bâtir une vision politique de santé à long terme. Actuellement nous n’en avons aucune.

    – On ne peut diminuer les dépenses de santé en oubliant systématiquement le préventif au profit du seul curatif. Il faut inverser les priorités.

    – Notre politique absurde définie dans les seuls termes de la « restriction » conduit inévitablement à  la dégradation de la qualité, la sécurité et l’accessibilité des soins.

    – Nous empruntons aujourd’hui, pour nos besoins de santé, les moyens qui permettraient à nos enfants de se  soigner demain : nous sacrifions l’avenir des générations futures par incapacité à changer de perspectives..

    – Nous ne formons plus les compétences médicales de demain et des régions entières de notre pays sont  sous-médicalisées.

    – La clef qui inversera ce processus de « Dégradation Continue » est d’adapter le développement  durable au monde de la santé.

    – Le changement de paradigme consiste à améliorer la qualité de vie, à améliorer l’état de santé des populations.

    – Ce processus régénérateur conduit à la création d’emplois non délocalisables, et à remplacer le déficit par la création de valeurs.

    – L’économie de la santé peut devenir un élément moteur de l’économie du pays.

    – Augmenter la qualité du service conduit à réformer notre système pour l’adapter à la mondialisation des soins.

    – La France grâce à son prestige médical, peut et doit devenir le leader mondial de la santé, durable et solidaire.

    – Il nous faut créer de toute urgence  une Agence « Recherche et Développement en Santé » pour évaluer, mutualiser, expérimenter et gagner la bataille de la mondialisation.

    L’Hôpital a un rôle économique, écologique, social, sociétal et solidaire. Cinq « piliers » du développement durable  qui se déclinent en de nombreux points touchant à la totalité des secteurs d’activité.

    – Il faut nous appuyer sur ces cinq « piliers »  pour bâtir une politique de santé nationale répondant aux défis de la mondialisation.

    Voilà, très schématisées, les propositions de réformes que nous avons transmises au Ministère.

    Nous attendons sa réponse avec intérêt.

    Olivier TOMA – Primum-Non-Nocere

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Climat et Santé, même combat ?

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM), éditent ensemble pour ...

    paille en plastique

    Les océans, malades des pailles en plastique

    Saviez vous que chaque jour la population étatsunienne abandonne 500 millions de pailles en ...

    Environnement et cancer (annexe de la page 37 du livre « Hippocrate, au secours !)

    Dossier de presse INSERM /AFSSET  » Cancers et environnement » du 02-10-2008 Consulter le dossier ...