Le développement durable va-t-il vraiment entrer à l’école ?

    ecoleLe gouvernement a décidé de sensibiliser nos chères têtes blondes ou brunes au développement durable. Il a donc concocté une note de service fort technocratiquement intitulée E3D et destinée à indiquer les conditions qui permettront aux établissements scolaires des 2 premiers degrés d’entrer « dans une démarche globale de développement durable« .

    La conception ne se limite pas aux seuls enseignements car elle intègre  » la diversité de projets possibles permettant de vivre l’établissement comme un lieu d’apprentissage global du développement durable, ancré dans son territoire « , sur ou hors temps scolaire. Ce qui implique le corps éducatif mais aussi les collectivités territoriales.

    La démarche proposée est détaillée dans un texte adressé aux rectrices et recteurs d’Académie; aux directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale; aux chefs d’établissements.

    Vous la trouverez dans le document joint à cette note.

    Une chose est certaine c’est que le sujet du développement durable est si vaste et si urgent qu’il ne saurait être valablement traité ou encadré que par des professionnels.

    Nous sommes donc au service de l’Education Nationale pour aider les différents responsables à construire des programmes de sensibilisation et de formation adaptés aux différentes situations et niveaux scolaires.

    En attendant on pourrait commencer par  organiser des achats groupés dans les écoles pour privilégier des produits moins nocifs pour les enfants. Nous avons, par exemple,  constaté lors de mesures de Qualité de l’Air Intérieur que les taux deviennent dangereux pour la santé quand les enfants utilisent des produits de types marqueurs, effaceurs.. ..Alors que ces produits existent avec des éco labels, donc sans nocivité. Bien sûr ils sont plus couteux s’ils ne sont pas achetés en grande quantité. C’est pourquoi la mise en place d’un « achat eco responsable » constitue un des premiers piliers, simple et efficace, associant économies pour les familles, santé préservée pour les enfants et réduction des impacts environnementaux.

    En résumé : du vrai développement durable..

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

     

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Economies d’énergie ? Nos bébés en première ligne

    C’est Suez Environnement qui a mis le feu aux couches ! Cette entreprise aurait ...

    Le rapport alarmant de l’Anses sur la Qualité de l’Air Intérieur.

    L’Anses vient de publier – juillet 2013 – une volumineuse « Edition scientifique » consacrée aux ...