Les patients ont des droits. Mais ils ont aussi des « devoirs ». Petit rappel !

    © Copyright 2010 CorbisCorporationVoici une excellente initiative qui nous de l’URPS-médecins libéraux de Franche-Comté en partenariat avec l’Association Femme, médecin libéral (FML), qui ont  réalisé une charte du patient informative (ci-dessous), à apposer dans les salles d’attente.

    Le patient doit « informer le médecin de ses antécédents médicaux », « prévenir le plus tôt possible de l’annulation de son rendez-vous », et « signaler avant la consultation être bénéficiaire de l’aide à la complémentaire santé (ACS) ou du tiers payant obligatoire » (CMU-AME), indique l’affiche.

    En cas de manquement à ces devoirs, prévient la charte, « le médecin se réserve le droit de refuser au patient ses soins comme l’article 47 du code de déontologie l’y autorise ».

    Il était vraiment temps que l’on se préoccupât des devoirs des patients après avoir beaucoup parlé de « droits » …..

    Patients et Professionnels de Santé doivent désormais parler d’une seule voix des droits des patients mais aussi des devoirs qui incombent aux deux parties.

    On trouvera en « liens » la Charte de l’Engagement Déontologique » des deux organisations ci-dessus évoquées et celle de « Déontologie des Managers des Etablissements de Santé » mise au point par le C2DS après très large concertation avec l’ensemble de la profession.e  de « Déontologie des Managers des Etablissements de Santé » mise au point par le C2DS après très large concertation avec l’ensemble de la profession.

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    On les jette à la porte, ils reviennent par la fenêtre : les PHTALATES

    On croyait qu’après toutes les alertes lancées et la prise de conscience des autorités ...

    Du sanctuaire au coupe-gorge, la triste dérive des hôpitaux.

    Une octogénaire atteinte de la maladie d’Alzheimer violée en plein hôpital le 6 mai ...