On soufflera de moins en moins de bougies aux USA

    On soufflera de moins en moins de  bougies aux USAL’espérance de vie en diminution pour les américains !

    Selon une dépêche de fr.novopress.info il va falloir arrêter de se boucher les yeux et affirmer un « progrès » en expansion permanente. Ceux qui affirment que  « malgré la pollution, la nourriture chimique, la dégradation environnementale, etc. on continue à vivre de plus en plus vieux » vont devoir changer de couplet.

    Une étude scientifique américaine démontre le recul de l’espérance de vie aux Etats-Unis. D’après ses conclusions, les personnes nées en 2008 devront s’attendre à vivre, en moyenne, un mois de moins que celles nées en 2007 : 77,8 au lieu de 77,9 ans !

    Et la tendance devrait se confirmer dans l’avenir, nous affirme-t-elle.

    Ainsi, selon les « National Vital Statistics Reports » qui dépendent des « Centres de contrôle des maladies » (CDC) l’espérance de vie pour les hommes comme pour les femmes a décru d’un dixième d’année, soit 36,5 jours.

    Mouvement inverse à celui qui, de 1976 à 2008, avait généralement augmenté l’espérance de vie des Américains. Alors qu’à partir de 2008, cette même espérance de vie est passée de 75,4 ans à 75,3 ans en moyenne pour un homme et de 80,4 ans à 80,3 ans pour les femmes.

    « Dieu merci ! » ne manqueront pas de s’écrier certain(e)s : « cela ne concerne que les USA…« . Comme si nous n’avions pas pris l’habitude, dans notre vieille Europe, de suivre les sentiers hasardeux ouverte par les USA, plus souvent pour le pire que pour le meilleur…

    Toujours d’après l’étude citée, on trouve au rang des quinze premières causes de mortalité les maladies du cœur, les tumeurs cancéreuses, les maladies respiratoires et les accidents cardio-vasculaires. La maladie d’Alzheimer arrive en 6ème position, suivie par les diabètes au 7ème rang et les suicides au
    11ème
    .

    Voilà de quoi donner à penser à notre ministre de la Santé sur son strapontin gouvernemental.

     

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens

    Identifier et prévenir l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’entreprise et chez soi tel est ...

    Des chèques verts en appui de la Taxe Carbone : une idée à suivre ?

    L’Australie innove. Depuis le 1er juillet, un taxe carbone va affecter les prix de ...

    Nanomatériaux et Bisphénol A : à l’Index !

    Nous allons avoir droit à un décret sur la déclaration obligatoire des nanomatériaux dans ...