Orientations nationales du développement professionnel continu des professionnels de santé pour l’année 2013

    formationNous ne pouvons les détailler ici mais elles se déclinent en  Six Orientations dont la Cinquième a retenu notre attention plus particulière :

    Orientation n° 1 : contribuer à l’amélioration de la prise en charge des patients

    Orientation n° 2 : contribuer à l’amélioration de la relation entre professionnels de santé et patients

    Orientation n° 3 : contribuer à l’implication des professionnels de santé dans la qualité et lasécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques

    Orientation n° 4 : contribuer à l’amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipes pluriprofessionnelles

    Orientation n° 5 : contribuer à l’amélioration de la santé environnementale

    En lien avec les axes développés lors de la conférence environnementale, le développement professionnel continu mettra notamment l’accent sur :

    –         la connaissance par les professionnels de santé des données existantes sur les liens entre pathologies et facteurs environnementaux

    –         les actions que peuvent mettre en place les professionnels de santé, notamment celles inscrites dans le plan national santé environnement 2009-2013 et le plan national santé au travail 2010-2014.

    Orientations n° 6 : contribuer à la formation professionnelle continue définie à l’article L.6311-1 du code du travail

    –         améliorer la connaissance des enjeux de sécurité sanitaire et des procédures de déclaration d’événements indésirables

    –         développer une culture de gestion des risques au sein des équipes pluriprofessionnelles de santé, notamment à travers les démarches qualité et les procédures de certification.

    –         la formation à l’éducation thérapeutique (permettre aux patients atteints de maladie chronique d’acquérir ou de développer les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux l’évolution de leur maladie)

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    Tags:

    • Après avoir dirigé plusieurs établissements de santé, il crée en 2005 le Comité de Développement Durable en Santé (C2DS). En 2009, il fonde l’agence de conseil Primum Non Nocere©, qui accompagne les établissements sanitaires et médico-sociaux dans la mise en d'une démarche de développement durable. Auteur de deux ouvrages : "Le développement durable et solidaire en santé" et "Hippocrate, au secours", il est également un artiste-peintre confirmé, avec plus de 600 œuvres à son actif exposées de Paris à New-York. Mais Olivier Toma, c'est avant tout le pionnier du développement durable en santé. Voilà près de 20 ans qu'il œuvre pour impulser une dynamique de développement durable dans les structures sanitaires et médico-sociales. Il est d'ailleurs à l'origine de la première éco-clinique de France respectant le label HQE, et a également créé le diplôme universitaire «Droit et gestion du développement durable en santé», à l’université de Montpellier. Engagé et passionné, il est force de propositions, d'idées et d'outils concrets mais il est surtout porteur d'une volonté farouche de créer un futur aux établissements sanitaires et médico-sociaux dans le respect du développement durable : " Imaginons un centre de lutte contre le cancer construit avec des matériaux non cancérigènes, une maison de retraite nettoyée à l’aide de produits moins nocifs pour les résidents qui les inhalent et les professionnels qui les manipulent, qui saurait trier et recycler ses déchets, évacuer de façon saine tous ses effluents, recycler les quantités colossales d’eau qu’elle consomme. Imaginons une clinique conçue en harmonie avec son environnement et fonctionnant avec des énergies vertes, ou encore un hôpital n’utilisant que des dispositifs médicaux exempts de toute toxicité, qui ne se contenterait plus d’une approche curative mais s’appliquerait à rendre ses patients acteurs de leur propre santé au travers d’actions d'éducation et de prévention,...'' Riche de convictions, Olivier Toma a l'art de convaincre et transmettre cette envie d’agir dans un seul objectif : faire avancer les hommes vers un monde meilleur et durable.

    • Voir les commentaires (0)

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Gaspillage alimentaire et emballage plastique

    Gaspillage alimentaire et emballage plastique

    Le gaspillage alimentaire et emballages plastique : l’alliance des « gaspilleurs » et des « prédateurs » ! Le collectif ...

    Quand les infirmières dégustent ce sont les patients qui trinquent.

    Une étude de la Nursing School de l’Université de Pennsylvanie et des National Institues ...