Des poules pour réduire nos bio-déchets

    Des poules pour réduire nos bio-déchets

    Après un potager, des ruchers, voilà de nouvelles invitées sur le toit de l’agence Primum Non Nocere®.

    Quatre poules ont investi la terrasse de pour en faire une (mini) basse-cour pour le plus grand plaisir des salariés.

    Une (mini) basse-cour s’est installée sur la terrasse de Primum Non Nocere® pour le plus grand plaisir des salariés, 4 poules ont investi les lieux !!

    Des poules pour réduire nos bio-déchetsEn plus d’animer la terrasse comestible, nos gallinacées représentent bon nombre d’avantages. En effet, elles entrent dans la préservation de la biodiversité. Nos poules contribuent à l’élimination de nos biodéchets. Les biodéchets engendrés par les salariés de l’entreprise vont pouvoir être éliminés par nos invitées. Omnivores, elles mangent les épluchures de légumes, les pâtes, les salades, les fromages, sans oublier les déchets du potager. En échange, elles fournissent de l’engrais pour les plantes de notre terrasse car elles se délesteront de plus de 150 kilos de déchets par an.

    Elles sont de véritables auxiliaires de vie pour un jardinier tel que celui de Primum.

    Il ne faut pas oublier l’avantage principal, elles fournissent des œufs frais, naturels et gratuits. Elles produisent en moyenne de 200 œufs par an. De quoi régaler, tous les salariés !!!

    • Voir les commentaires (0)

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    L’Anses maintient la pression contre l’exposition au bisphénol A

    Suivant les fortes paroles de son directeur général « L’agence persiste et signe par rapport ...

    L’Acupuncture au menu de l’AP-HP : une médecine de « pointe » ?

    La médecine chinoise en milieu hospitalo-universitaire a fait l’objet des travaux des 2èmes Journées ...

    Appel à projets

    Appel à projets

    Pour la première fois cette année, le fonds de dotation Mécénat Servier sélectionnera ses ...