Vers des achats hospitaliers responsables : l’indice vert de la CAHPP

    indice vert CAHPPC’est une première en France ! Les établissements hospitaliers peuvent acheter de façon plus verte et plus éthique en intégrant dans leurs critères de choix l’indice vert créé par la CAHPP. Cet indice apprécie le degré d’engagement des 500 industriels et prestataires référencés par la centrale, d’un point de vue social, environnemental et économique. Avec le soutien de l’Agence Primum non nocere et à l’issue d’un long process initié en 2010 (questionnaire d’évaluation et remise des preuves des allégations), la CAHPP affiche dans ses catalogues à partir de 2013, un indice millésimé : A, A+, A++.

    Objectif de l’indice vert : valoriser les acteurs engagés mais essentiellement motiver l’ensemble du système de santé – industriels, prestataires et établissements de santé – à entrer, ensemble, dans un cercle vertueux.

    En France, les établissements hospitaliers achètent chaque année des produits et des services pour un montant de 18 milliards d’euros. L’optimisation des achats est un levier économique majeur mais c’est surtout la clé indispensable d’une part pour limiter l’impact sanitaire des produits (Mediator etc.) et d’autre part pour permettre à un établissement de diminuer ses déchets (par exemple la gestion des emballages), sa production de gaz à effet de serre (par exemple la gestion des transports), sa consommation énergétique, la présence de produits toxiques (en favorisant des produits de substitution), etc. Les achats sont donc le fil rouge d’une démarche globale.

    Acheter durablement suppose l’engagement de toute la chaîne des achats : établissement, centrale d’achat, industriel et prestataire. La CAHPP, centrale d’achat est un maillon indispensable de ce processus qui lui confère une responsabilité forte. Engagée depuis 2009 dans une politique de développement durable et partenaire depuis le début du Comité pour le développement durable en santé (C2DS), la CAHPP indique dans ses catalogues à partir de 2013 un indice vert pour chacun des industriels et prestataires référencés.

    Quels sont les enjeux des achats ? Comment viennent-ils impacter l’ensemble de l’activité d’un établissement et sont-ils un marqueur fort de sa stratégie ? Qu’est-ce signifie acheter durablement pour un établissement hospitalier ? Quels sont les bénéfices attendus d’un point de vue économique, social et environnemental ? Quel est le point de vue d’un établissement de santé (Diaverum), d’industriels (Laboratoires Roche et Pierre Fabre) ?

    La première empreinte environnementale en dialyse

    La CAHPP soutient et accompagne des initiatives de ses adhérents dans leur engagement pour un développement durable. Une courte présentation sera faite de la première empreinte environnementale d’un acte de dialyse en centre et de dialyse péritonéale réalisé par l’Agence Primum dans le Centre de dialyse d’Arles.

    (Source : communiqué de presse / BVM Communication)

    Retrouvez la vidéo de la conférence de presse du mardi 25 juin 2013.

    Pour en savoir plus :

    CAHPP : Centrale d’achat de l’hospitalisation privé et public. Centrale historique, la CAHPP accompagne, conseille, forme à la fonction achat, ses 3 300 établissements adhérents. Actionnaires, ils impulsent actions et stratégie de cette coopérative. www.cahpp.fr

    Primum non nocere, Agence conseil en développement durable et santé est le pôle d’expertise intégré du Comité pour le développement durable en santé (C2DS), association qui réunit 350 établissements hospitaliers publics, privés et ESPIC engagés dans une politique de développement durable. www.primum-non-nocere.fr

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    On soufflera de moins en moins de bougies aux USA

    L’espérance de vie en diminution pour les américains ! Selon une dépêche de fr.novopress.info ...

    20 Md€ pour la Transition Écologique dans le " Grand Plan d’Investissement"

    20 Md€ pour la Transition Écologique dans le  » Grand Plan d’Investissement »

    Dans le « grand plan d’investissement 2018-2022 » de 57 Md€, on avait réservé 15 Md€ ...