Des parabènes cachés dans près de 400 médicaments

    Des parabènes cachés dans près de 400 médicaments
    C’est Le Monde qui l’affirme : on trouverait du parabène dans de nombreux produits pharmaceutiques, tel que des sirops pour la toux ou des dentifrices. Or, ces parabènes –est-il besoin de le rappeler – sont des conservateurs potentiellement cancérigènes.

    Et ces parabènes séviraient dans environ 400 produits pharmaceutiques, parmi lesquels des médicaments très courants. Comment est-ce possible alors que le parlement adopté une proposition de loi interdisant trois produits chimiques – les phtalates, les parabènes et les alkylphenols en mai dernier ?

    On trouve toujours  des parabènes dans les cosmétiques, tels que crèmes hydratantes, les produits d’hygiène et de toilette (shampoings, mousses à raser, gels nettoyants), les médicaments et les aliments, alors que les dits parabènes sont soupçonnés d’être à l’origine d’infertilité masculine ou du déclenchement de cancers.

    Et Le Monde de citer des crèmes comme Biafine Dexeryl, Gaviscon (pansement gastrique), Motilium et Primperan (nausées, vomissements).

    On les trouve encore dans des antibiotiques comme Zinnat et Josacine; dans des formes génériques d’ibuprofène, contre la douleur et la fièvre, des sirops contre la toux comme Drill, Humex, Rhinathiol, Codotussyl, Pectosan, dans la vitamine C Sargenor ou les pâtes dentifrice Elgydium, Fluocaril, Sanogyl.

    Pour consulter la liste des produits pharmaceutiques pollués par les parabènes, Le Monde nous donne un précieux tuyau : il s’agit de consulter la liste des produits pharmaceutiques sur le site https://www.bcbdexther.fr/ en effectuant une recherche par composant et en entrant le nom chimique du composé recherché : « parahydroxybenzoate de méthyle » ou « parahydroxybenzoate de propyle ».

    Cette information est d’autant plus utile que la présence de parabènes dans les médicaments est soigneusement cachée au grand public. Ils ne sont jamais mentionnés dans leur composition – contrairement aux cosmétiques – ce qui trompe le consommateur.

    Voici les équivalences qui pourront l’éclairer :

    • le méthylparabène est le hydroxybenzoate de méthyle (E218) et son sel de sodium (E219) ;
    • l’éthylparabène est le hydroxybenzoate d’éthyle (E214) et son sel de sodium (E215) ;
    • le propylparabène est le hydroxybenzoate de propyle (E216) et son sel de sodium (E217) ;

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Le forcing gouvernemental sur les médicaments génériques.

    Un « Plan national d’action de promotion des génériques » est paru en mars ...

    Antibiorésistance et contrattaque urgente.

    Le ministère de la santé a décidé de contrattaquer pour pallier les dangers d’une ...