PE : La chimie condamne les mères à contaminer leurs bébés.

    Un  colloque s’est tenu à Paris intitulé «Halte à la contamination chimique des femmes enceintes et des bébés !» destiné  à promouvoir une meilleure prévention de la contamination chimique des femmes enceintes et de leurs bébés. Notamment par les perturbateurs endocriniens auxquels on attribue la responsabilité depuis soixante ans, de la baisse de la fertilité masculine et de l’augmentation des cancers du sein et de la prostate.

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Le merveilleux impact de la chimie sur les systèmes de santé européens

    L’impact sanitaire des perturbateurs endocriniens coûte chaque année des centaines de milliards d’euros pour ...

    subvention énergies fossiles

    Le coût sanitaire des subventions aux énergies fossiles

    Le coût sanitaire des subventions aux énergies fossiles est six fois celui qui avait ...

    Comment les « nanos » rendent les dispositifs thérapeutiques « intelligents » !

    L’équipe du Nano Lab de la Tufts University (Boston USA) nous présente un fil ...