Pour une suppression du calendrier vaccinal, pour une vaccination personnalisée

    Vaccination personnalisée

    Qu’est-ce que la sérologie vaccinale ?

    La sérologie vaccinale est une méthode qui permet de détecter la présence d’anticorps et d’évaluer l’état immunitaire d’une personne. On peut ainsi déterminer s’il est nécessaire de la vacciner de nouveau ou non. Cela permettrait ainsi de mettre en place une vaccination personnalisée.

     

    Améliorer la stratégie vaccinale

    sérologie vaccinaleDans un climat de défiance contre les vaccins, la stratégie vaccinale doit trouver de nouvelles actions pour rassurer les citoyens. La sérologie vaccinale est un des moyens qui permettrait de supprimer le calendrier vaccinal. Celui-ci est jugé trop changeant et adopté sous pression des compagnies pharmaceutiques fabriquant les vaccins. Cela aurait pour conséquence une vaccination optimale de la population.

    Ainsi, la vaccination ne serait effectuée qu’en cas de « nécessité médicale » pour la personne. Indirectement, cela permettrait de continuer à garantir la sécurité publique. Cela réduirait également le coût des vaccins pour la sécurité sociale.

     

    Proposition de texte,

    C’est l’article L3111-1 du Code de la santé publique qui prévoit l’élaboration de la politique de vaccination. Celle-ci est réalisée par le ministère de la santé après avis de la Haute Autorité de Santé. Nous proposons dans un premier temps de supprimer la partie relative au calendrier vaccinal et de réécrire l’article comme suit :

    Ancien article

    « La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis de la Haute Autorité de santé … »

    Nouvel article

    « La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les vaccins obligatoires et recommandés, les conditions d’immunisation et les modalités d’administration des rappels après avis de la Haute Autorité de santé … »

    Le nouvel article contient implicitement la sérologie vaccinale dès lors que le ministre de la santé fixe « les modalités d’administration des rappels ». Il doit cependant être complété par la modification des décrets sur les vaccins obligatoires.

    Modification réglementaire

    Nous proposons également de modifier les décrets relatifs aux vaccins obligatoires. Ne seront obligatoires que les rappels des personnes ne présentant pas d’anticorps à la maladie concernée.

    La systématisation de la sérologie vaccinale, déjà remboursée par la sécurité sociale, est une affaire aussi bien juridique que politique. Nous invitons donc tous les acteurs à se positionner. Le débat sur les vaccins doit continuer pour aboutir à une décision sereine.

     

    elise lamarreElise Lamarre, 

    Juriste à l’agence Primum Non Nocere, Doctorante à l’université de Montpellier. Titre de la thèse : « Approche juridique des confrontations entre santé et environnement »

     

     

     

    Ce document est protégé par le Code de la propriété intellectuelle et ses dispositions sur les droits d’auteur. La société Primum Non Nocere détient l’exclusivité de ces droits. Toute reproduction, représentation ou diffusion par quelque moyen que ce soit est interdite et constitue le délit de contrefaçon.

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    Le Guide Pratique des Champs Èlectromagnétiques basse fréquence.

    Environnement et Santé, vient de faire paraître un petit « Guide pratique » des champs électromagnétique ...

    Le secteur bancaire toujours en tête des entreprises les plus polluantes ?

    Entre tant d’autres griefs que certains peuvent nourrir à l’égard des banques, le cabinet ...