COP 22, c’est parti !

    La COP22 (dont la CMA1 : 1ère rencontre des parties après accords de Paris) vient de débuter à Marrakech.

    La CMA1 doit en particulier préciser le fonctionnement de plusieurs mécanismes prévus par le texte, c’est le cas :

    • Des contributions nationales, les fameuses INDC, dont il faut arrêter le calendrier (art. 4),
    • Du mécanisme de réduction des émissions (art. 6),
    • Du renforcement des capacités (art. 11),
    • Du mécanisme de transparence par lequel les pays développés doivent rendre publique tous les deux ans l’aide qu’ils apportent aux pays en développement (art. 13),
    • Des procédures permettant de s’assurer que l’Accord est bien respecté (art. 15).

    Donc un rendez-vous très important puisqu’il devrait préciser le « comment faire » des accords de Paris.

    Pour rappel, nos consommations énergétiques (dans le monde) ressemblent à ça :

    CO2-COP22Pour répondre aux exigences de la COP21, il faut stopper pétrole, gaz et charbon en 2080, avec une division par 4 pour 2050. Cela fait 70% des émissions, le reste se retrouve essentiellement dans l’agriculture et la déforestation. Il faudrait également arrêter de manger de la viande à tous les repas (stopper le bœuf et la viande de veau de suite) et arrêter au plus vite la déforestation (forêts primaires brulées en Asie, Afrique et Amérique).

    Autant dire que ce n’est pas gagné…


    Retrouvez toutes les infos sur http://www.cop22-morocco.com/fr/

    Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

    Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
       
    Nouvel Utilisateur
    *Champ requis

    Ads

    Vous pourriez aimer aussi

    fonte des glaces

    Et si la glace continentale disparaissait totalement de la surface de la Terre ?

    Il est officiellement admis que l’usage des énergies fossiles en provoquant le réchauffement climatique ...

    payer la facture

    La facture des concentrations en Gaz à Effet de Serre : 90 000 000 000 euros / an

    Ce qui n’empêche pas de continuer à prôner la lutte contre les émissions des ...