Le gaspillage alimentaire : le C2DS mobilise ses adhérents grâce à une campagne nationale.

    gaspiA l’occasion de la journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire le Comité pour le Développement Durable en Santé (C2DS) a lancé auprès de ses 430 établissements adhérents, la campagne « Engagement Restauration Durable ».
    Il s’agit d’un enjeu de taille qui se chiffre en millions d’euros. Surtout quand on constate que 74% des établissements de soins, ne mesurent pas les quantités de nourriture jetée sur les retours plateaux. Souhaitant prendre le problème à la source, le Comité a lancé une campagne anti-gaspillage alimentaire dans les établissements de santé : « l’alimentation est un geste de santé et la chasse au gaspi, un geste de bon sens »

    Le C2DS lance donc auprès de ses établissements adhérents, une campagne : « Engagements – restauration durable »® qui se décline en dix éco-gestes simples mais essentiels.

    Voici ces 10 éco-gestes brièvement décrits :
    1/ Estimer les achats au plus juste
    2/ Privilégier les produits de saisons et les produits locaux
    3/ Optimiser le stockage des denrées
    4/ Respecter les grammages conseillés pour la production
    5/ Innover dans la présentation des plats pour les rendre attractifs
    6/ Elaborer des menus adaptés aux attentes des convives.
    7/ Servir la juste quantité qui sera consommée
    8/ Communiquer sur la qualité et l’origine des produits
    9/ Sensibiliser les consommateurs sur le gaspillage alimentaire
    10/ Analyser les quantités d’aliments jetés et innover en matière de tri des déchets.

    Le C2DS note d’ailleurs un foisonnement d’initiatives, petites et grandes, aux 4 coins du territoire, qui démontrent qu’une prise de conscience générale est faite sur ce problème de gaspillages de nourriture, quelquefois scandaleux.
    C’est le cas, entre autres, du CHRU de Lille, de la Polyclinique de Navarre à Pau, de la Fondation Edith Setzer à Briançon, de la Clinique Pasteur à Royan, dont vous trouverez , grâce au lien qui vous est fourni, une description des méthodes que ces divers établissements ont mis en place.
    Exemples à suivre…

    Olivier TOMA – PRIMUM-NON-NOCERE

    • Voir les commentaires

    Vous pourriez aimer aussi

    Les médecins libéraux bientôt « rémunérés à la performance » !

    Révolution dans nos mœurs ? La CNAM et les syndicats de médecins sont d’accord ...

    Dans notre monde, respirer à pleins poumons n’est pas toujours la bonne solution !

    Si on renforçait vraiment la lutte contre les particules fines de l’air, on éviterait ...

    Les tricheurs eux aussi ne sont pas à l’abri des phtalates !

    L’affaire « Contador » fait couler assez d’encre et de salive pour que nous puissions nous ...